Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge (ODD n°3 - Société)

3.1 D’ici à 2030, faire passer le taux mondial de mortalité maternelle au-dessous de 70 pour 100 000 naissances vivantes

3.2 D’ici à 2030, éliminer les décès évitables de nouveau-nés et d’enfants de moins de 5 ans, tous les pays devant chercher à ramener la mortalité néonatale à 12 pour 1 000 naissances vivantes au plus et la mortalité des enfants de moins de 5 ans à 25 pour 1 000 naissances vivantes au plus

3.3 D’ici à 2030, mettre fin à l’épidémie de sida, à la tuberculose, au paludisme et aux maladies tropicales négligées et combattre l’hépatite, les maladies transmises par l’eau et autres maladies transmissibles

3.4 D’ici à 2030, réduire d’un tiers, par la prévention et le traitement, le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles et promouvoir la santé mentale et le bien-être

3.5 Renforcer la prévention et le traitement de l’abus de substances psychoactives, notamment de stupéfiants et d’alcool

3.6 D’ici à 2020, diminuer de moitié à l’échelle mondiale le nombre de décès et de blessures dus à des accidents de la route

3.7 D’ici à 2030, assurer l’accès de tous à des services de soins de santé sexuelle et procréative, y compris à des fins de planification familiale, d’information et d’éducation, et la prise en compte de la santé procréative dans les stratégies et programmes nationaux

3.8 Faire en sorte que chacun bénéficie d’une couverture sanitaire universelle, comprenant une protection contre les risques financiers et donnant accès à des services de santé essentiels de qualité et à des médicaments et vaccins essentiels sûrs, efficaces, de qualité et d’un coût abordable

3.9 D’ici à 2030, réduire nettement le nombre de décès et de maladies dus à des substances chimiques dangereuses, à la pollution et à la contamination de l’air, de l’eau et du sol

3.a Renforcer dans tous les pays l’application de la Convention-cadre de l’Organisation mondiale de la Santé pour la lutte antitabac

3.b Appuyer la recherche et la mise au point de vaccins et de médicaments contre les maladies, transmissibles ou non, qui touchent principalement les habitants des pays en développement, donner accès, à un coût abordable, à des médicaments et vaccins essentiels, conformément à la Déclaration de Doha sur l’Accord sur les ADPIC et la santé publique. Cette déclaration réaffirme le droit qu’ont les pays en développement de tirer pleinement parti des dispositions de l’Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce et à la marge de manœuvre nécessaire pour protéger la santé publique et, en particulier, assurer l’accès universel aux médicaments

3.c Accroître considérablement le budget de la santé, le recrutement, le perfectionnement, la formation et le maintien en poste du personnel de santé dans les pays en développement, notamment dans les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement

3.d Renforcer les moyens dont disposent tous les pays, en particulier les pays en développement en matière d’alerte rapide, de réduction des risques et de gestion des risques sanitaires nationaux et mondiaux

Articles

  • Holacratie : une nouvelle forme de management responsable ?

    L’holacratie qui provient des mots grecs « holos » désignant « une entité qui est à la fois un tout et une partie d’un tout » et de « kratos » signifiant « pouvoir ». Il s’agit donc de donner le pouvoir de gouvernance à l’organisation elle-même plutôt qu’aux egos de ses membres. En effet, l’holacratie est un système de gouvernance qui s’appuie sur des principes innovants et opérationnels pour permettre de faire émerger l’essence, la capacité d’innovation et le potentiel collectif de l’organisation en la libérant des peurs et des ambitions individuelles.
    Qu’est-ce que l’holacratie ?
    Article repris de : (...)

    7 juin 2017 par Yvan Billa Débats 1733 visites
  • Connaissez-vous… l’habitat participatif ?

    L’habitat participatif, késako ?
    L’habitat participatif permet à des groupes de citoyens de concevoir, créer et gérer leur habitat collectivement. Il s’agit en général d’un groupe de personnes/foyers qui décident d’habiter ensemble et de partager plusieurs pièces et services commun-e-s. La différence avec une simple colocation est que chaque foyer dispose de son propre logement mais que et les habitants conçoivent, réalisent et gèrent ensemble des parties communes. Le concept a déjà séduit en Allemagne, en Suisse ou encore en Suède et gagne en popularité en France, notamment depuis la crise financière de 2008.
    L’habitat participatif a plusieurs (...)

    11 avril 2017 par Cassandre Charrier Témoignages 31 visites
  • La méditation : le nouvel « esprit » du capitalisme ?

    Depuis quelques années, la méditation fait l’objet d’un succès grandissant, de sorte qu’elle est devenue une industrie avec un chiffre annuel évalué à plus d’un milliard de dollars.
    La méditation : le nouvel « esprit » du capitalisme ?
    Et si on se préparait/arrêtait de travailler pour le grand capital pour mieux dormir ? Allez hop, pratiquons la méditation / l’autogestion ! Antonio Pele, Author provided
    Antonio Pele, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières
    J’utilise une définition ample de la méditation et j’entends par là un ensemble de pratiques visant à fixer notre attention sur le moment présent, en (...)

    7 mars 2019 par Antonio Pele Débats 27 visites
  • Qualité de Vie au Travail

    Une enquête a été réalisée le 4 juin 2015 afin d’évaluer le ressenti des personnels sur leurs conditions de travail. Cette initiative a permis de mettre en place des actions afin d’améliorer la qualité de vie au travail. Les responsables de services et de départements volontaires ont bénéficié d’une formation au management responsable. Il est prévu un accompagnement de l’ARACT LR afin de nous aider à élaborer et suivre notre plan d’actions.
    10 octobre 2016 par Pierre RISSO Fiches pratiques 67 visites
  • Initiation à la chimie à l’école maternelle des Romains à Rixheim

    Pour la troisième année consécutive, des élèves-ingénieurs de l’Ecole de chimie de Mulhouse s’investissent à l’école maternelle des Romains à Rixheim pour faire découvrir la chimie aux enfants de moyenne et grande sections. Cette année les ateliers sont proposés à 120 élèves issus des 7 classes de l’école. La formation à l’ENSCMu inclue la gestion d’un projet au choix en première et deuxième années de cycle ingénieur. Depuis trois ans maintenant, des élèves de 1ère année choisissent de participer aux ateliers chimie proposés à l’école maternelle des Romains à Rixheim, encadrés par Samuel Fouchard, enseignant-chercheur à l’ENSCMu. Cette année ils sont dix à avoir (...)
    30 mars 2017 par Audrey Alau Fiches pratiques 119 visites
  • Cursus CQP dans le secteur de la santé : parier sur la formation de ses futurs salariés

    Dans un contexte professionnel en perpétuel développement, l’évolution des métiers de la santé contraint les salariés à mettre régulièrement à jour leurs compétences. Les entreprises du secteur, quant à elle, ont tout intérêt à valoriser les savoir-faire de leurs équipes, et proposer des services toujours plus performants à leurs clients. Focus sur la formation interne et les certificats de qualification professionnelle : un système gagnant pour tous.
    Le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) est la valorisation professionnelle d’un salarié, reconnue officiellement par tout le secteur dans lequel il est employé. Du point de vue des salariés, ce (...)

    20 novembre 2019 par Laure Roussel Débats 47 visites
  • [Appel à candidatures] 12 évènements à la cité fertile pour soutenir les ODD

    Vous détenez les solutions d’une économie responsable ? Vous souhaitez organiser un événement sur un des thèmes des Objectifs du Développement Durable (ODD) pour rencontrer et mobiliser vos publics ?
    Participez à cet appel à candidatures jusqu’au 30 novembre !
    Pour réunir, inspirer et mobiliser les publics autour de la transition écologique, la Cité Fertile offre en 2020, 12 événements autour des Objectifs de Développement Durable (ODD), en lançant un appel à candidatures à toute association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (...)

    24 novembre 2019 par LelaboESS Témoignages 1 visite
  • ADEME - Enquête Nationale sur l’Autopartage - Edition 2016

    Recommandations aux collectivités pour le développement des services d’autopartage en boucle – plusieurs documents
    Cette étude menée en 2016 constitue une mise à jour de la première édition de l’Enquête Nationale sur l’Autopartage qui avait été réalisée en 2012 et constituait la première enquête d’envergure sur les usagers, usages et impacts de l’autopartage en France.
    Menée auprès de 2 090 usagers abonnés à 20 services d’autopartage différents, elle montrait l’effet « déclencheur de multimodalité » de l’autopartage en boucle : l’autopartage permettait aux habitants des villes de s’affranchir de la voiture individuelle, de découvrir et de s’approprier d’autres (...)

    9 mai 2017 par Armelle Carnet Lebeurrier Veille 30 visites
  • Où est passé le bien commun ?

    Jean Tirole, Toulouse School of Economics – École d’Économie de Toulouse
    Depuis le retentissant échec économique, culturel, social et environnemental des économies planifiées, depuis la chute du mur de Berlin et la mutation économique de la Chine, l’économie de marché est devenue le modèle dominant, voire exclusif d’organisation de nos sociétés. Même dans le « monde libre », le pouvoir politique a perdu de son influence, au profit à la fois du marché et de nouveaux acteurs. Les privatisations, l’ouverture à la concurrence, la mondialisation, le recours plus systématique aux mises aux enchères dans la commande publique restreignent le champ de la décision (...)

    4 novembre 2016 Débats 224 visites
  • Module "Engagement citoyen et Solidarité"

    Module mis en place en sept. 2015. Valorisation en crédits ECTS de l’implication des étudiants dans des projets d’ouverture vers la société, de citoyenneté et de solidarité. Les étudiants peuvent choisir entre différents types d’actions : tutorat (Cordées de la réussite, ASTEP), parrainage d’étudiant, promotion des études supérieures et des métiers de la chimie, bénévolat... Ces actions rapportent entre 0,5 et 2 crédits ECTS en fonction de leur volume horaire (en présenciel et en préparation). Pour obtenir le diplôme d’ingénieur ESCOM, chaque étudiant doit valider 2 crédits ECTS par cycle (prépa et ingé), soit 1 crédit par an en (...)
    16 septembre 2016 par f.famchon@escom.fr Fiches pratiques 99 visites

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires