Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge (ODD n°3 - Société)

3.1 D’ici à 2030, faire passer le taux mondial de mortalité maternelle au-dessous de 70 pour 100 000 naissances vivantes

3.2 D’ici à 2030, éliminer les décès évitables de nouveau-nés et d’enfants de moins de 5 ans, tous les pays devant chercher à ramener la mortalité néonatale à 12 pour 1 000 naissances vivantes au plus et la mortalité des enfants de moins de 5 ans à 25 pour 1 000 naissances vivantes au plus

3.3 D’ici à 2030, mettre fin à l’épidémie de sida, à la tuberculose, au paludisme et aux maladies tropicales négligées et combattre l’hépatite, les maladies transmises par l’eau et autres maladies transmissibles

3.4 D’ici à 2030, réduire d’un tiers, par la prévention et le traitement, le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles et promouvoir la santé mentale et le bien-être

3.5 Renforcer la prévention et le traitement de l’abus de substances psychoactives, notamment de stupéfiants et d’alcool

3.6 D’ici à 2020, diminuer de moitié à l’échelle mondiale le nombre de décès et de blessures dus à des accidents de la route

3.7 D’ici à 2030, assurer l’accès de tous à des services de soins de santé sexuelle et procréative, y compris à des fins de planification familiale, d’information et d’éducation, et la prise en compte de la santé procréative dans les stratégies et programmes nationaux

3.8 Faire en sorte que chacun bénéficie d’une couverture sanitaire universelle, comprenant une protection contre les risques financiers et donnant accès à des services de santé essentiels de qualité et à des médicaments et vaccins essentiels sûrs, efficaces, de qualité et d’un coût abordable

3.9 D’ici à 2030, réduire nettement le nombre de décès et de maladies dus à des substances chimiques dangereuses, à la pollution et à la contamination de l’air, de l’eau et du sol

3.a Renforcer dans tous les pays l’application de la Convention-cadre de l’Organisation mondiale de la Santé pour la lutte antitabac

3.b Appuyer la recherche et la mise au point de vaccins et de médicaments contre les maladies, transmissibles ou non, qui touchent principalement les habitants des pays en développement, donner accès, à un coût abordable, à des médicaments et vaccins essentiels, conformément à la Déclaration de Doha sur l’Accord sur les ADPIC et la santé publique. Cette déclaration réaffirme le droit qu’ont les pays en développement de tirer pleinement parti des dispositions de l’Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce et à la marge de manœuvre nécessaire pour protéger la santé publique et, en particulier, assurer l’accès universel aux médicaments

3.c Accroître considérablement le budget de la santé, le recrutement, le perfectionnement, la formation et le maintien en poste du personnel de santé dans les pays en développement, notamment dans les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement

3.d Renforcer les moyens dont disposent tous les pays, en particulier les pays en développement en matière d’alerte rapide, de réduction des risques et de gestion des risques sanitaires nationaux et mondiaux

Articles

  • Mettre du Zéro Déchet dans sa salle de bain

    Après l’article Mettre du Zéro Déchet dans sa cuisine, Juliette, notre chargée de mission alimentation, continue à vous présenter ses astuces pour rendre votre quotidien moins gourmande en déchets ! Alors, vous êtes prêt.e.s à révolutionner votre salle de bain ? C’est parti ! Une alternative Zéro Déchet : les cosmétiques solides
    La majorité de nos produits de beauté viennent dans des contenants en plastique ! De plus, le principal ingrédient est souvent l’eau, donc il faut rajouter des conservateurs au produit pour éviter le développement de germes (et cela signifie que nous payons de l’argent pour quelque chose de quasiment gratuit au robinet, et pour un (...)

    30 avril 2017 par REFEDD Témoignages 41 visites
  • Module "Engagement citoyen et Solidarité"

    Module mis en place en sept. 2015. Valorisation en crédits ECTS de l’implication des étudiants dans des projets d’ouverture vers la société, de citoyenneté et de solidarité. Les étudiants peuvent choisir entre différents types d’actions : tutorat (Cordées de la réussite, ASTEP), parrainage d’étudiant, promotion des études supérieures et des métiers de la chimie, bénévolat... Ces actions rapportent entre 0,5 et 2 crédits ECTS en fonction de leur volume horaire (en présenciel et en préparation). Pour obtenir le diplôme d’ingénieur ESCOM, chaque étudiant doit valider 2 crédits ECTS par cycle (prépa et ingé), soit 1 crédit par an en (...)
    16 septembre 2016 par f.famchon@escom.fr Fiches pratiques 102 visites
  • Bonheur au travail, optimisme, bien-être : des thématiques montantes de la responsabilité sociétale des organisations, valables aussi dans les campus !

    En 2014, le cabinet d’étude Opinion Way, a mené à bien une étude sur la vision du bonheur au travail chez les jeunes en France. Réalisée à l’occasion du Printemps de l’Optimisme, grâce à une plateforme interactive mise à disposition de près de 3 000 jeunes entre 15 et 29 ans, l’étude a permis de suivre les interrogés dans le temps et de faire émerger des évolutions dans leur rapport au bonheur sur leur lieu de travail. Cette étude a notamment mis en évidence le fait que si pour 100% des interrogés, exercer un métier qui leur plait est sinon indispensable, tout du moins important ; l’ambiance de travail, l’intérêt qu’on lui porte sont considérés comme des (...)

    31 janvier 2017 par Campus Responsables Témoignages 111 visites
  • Transformer l’emploi, redonner du sens au travail

    Où allons-nous ?
    Les citoyens attendent du temps présidentiel qu’on lève collectivement le nez pour savoir quelles sont les routes proposées pour les 5 à 10 ans à venir, ce qu’elles impliquent pour eux, où elles les mèneront. L’exercice est cette fois particulièrement attendu car règne le sentiment un peu angoissant d’être perdu dans des sables mouvants. Las ! Pour l’heure nous sommes enlisés et occupés à tout autre chose que de choisir une route : patauger au mieux dans des querelles d’égos, au pire dans des affaires nauséabondes.
    Que peut proposer l’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation pour regarder de nouveau l’avenir ?
    Sûrement pas une (...)

    21 février 2017 par LelaboESS Débats 90 visites 2 commentaires
  • Permanence psychologique

    Permanence psychologique opérationnelle depuis septembre 2011, sur rendez-vous pour les étudiants et personnels d’une demi-journée tous les 15 jours sur la période septembre à juin. Objectifs : Offrir la possibilité à nos étudiants de consulter sur place un psychologue en cas de besoin, sans aucun coût financier. Idem pour nos personnels. Coût financier supporté par MBS. La confidentialité sur les rdv est strictement respectée. Des ateliers prévention sont organisés par le psychologue à partir de septembre 2016 à destination des étudiants internationaux et des étudiants nationaux qui vont partir à (...)
    20 octobre 2016 par Sophie GOSSELIN Fiches pratiques 73 visites
  • Le Financement solidaire national - Les prêts

    Premier d’une série d’articles sur le financement des projets de l’économie sociale et solidaire inspiré du site de l’Agence France Entrepreneur
    Prêts
    La Nef
    Propose des prêts à moyen et long terme d’un montant minimum de 10 000 € pour financer toute création d’activité quelle que soit sa forme juridique.
    En savoir plus
    Réseau Entreprendre
    Développe le programme "Entreprendre autrement" qui propose des prêts d’honneur allant de 15 000 à 50 000 € à des porteurs de projets sociaux (projets à finalité sociale, sociétale ou environnementale à lucrativité limitée).
    En savoir plus
    Source : Agence France (...)

    25 novembre 2016 par Gérald Majou Veille 52 visites
  • Lancement d’une étude prospective sur la mesure de l’impact social

    La Fonda, l’Avise et le Labo de l’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation engagent une étude prospective sur la mesure de l’impact social. Un appel à souscriptions est lancé.
    De plus en plus, les porteurs de projets à finalité sociale sont amenés à en « mesurer l’impact social » ; cette évaluation devant permettre de confirmer, auprès des financeurs notamment, la rentabilité ou le succès des dispositifs mis en œuvre. L’impact social se mesure alors à partir d’indicateurs et d’outils sophistiqués. Efficace dans certains cas, cette approche consistant à monétiser l’impact social peut parfois s’avérer réductrice et brider le potentiel d’innovation (...)

    23 janvier 2017 par LelaboESS Témoignages 60 visites
  • Optim-ism, des paniers solidaires pour régaler les étudiants

    L’association Association Définition Optim-ism qui fait partie du réseau Jardin de Cocagne, expérimente la livraison de paniers de fruits et légumes auprès des étudiants, à l’Université de Bretagne Sud (UBS) de Lorient. C’est l’une des actions développées par l’association pour toucher un public le plus large possible sur les circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts solidaires et l’agriculture biologique.
    Optim-ism fait partie des initiatives qui construisent des ponts entre une diversité d’acteurs : collectivités, universitaires, particuliers, populations en difficulté, monde agricole, milieu de l’insertion, entreprises (...)

    6 novembre 2016 par LelaboESS Témoignages 79 visites
  • Mise en place d’un marché bio et local sur le campus

    Depuis avril 2016, chaque mardi entre 12h et 14h, la ferme de l’abbé rozier employant des personnes en réinsertion ets présente sur le campus pour proposer sa production de légumes bio. Un boulanger bio vient également compléter l’offre. La cible est le personnel et les étudiants.
    20 octobre 2016 par Sébastien MEHLEN Fiches pratiques 70 visites
  • Aide à la formation de chiens guides pour aveugles via le recyclage des métaux

    Nous mettons en place avec l’Alu du cœur 54, un partenariat permettant la collecte de déchets métalliques (aluminium et non-aluminium) sur l’ensemble des sites nancéien de l’université. Les déchets seront ensuite valorisés par l’association sous forme de dons à l’Ecole des Chiens Guides d’Aveugles du Grand Est (Woippy). La convention est en cours d’étude, mais quelques associations étudiantes travaillent déjà avec l’Alu du cœur 54. Pour la suite des opérations, nous souhaiterions faire la même démarche auprès de l’alu du cœur 57 pour les sites mosellans de (...)
    20 octobre 2016 par Nick RAMALANJAONA Fiches pratiques 72 visites

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires