Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable (ODD n°7 - Société)

7.1 D’ici à 2030, garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables et modernes, à un coût abordable

7.2 D’ici à 2030, accroître nettement la part de l’énergie renouvelable dans le bouquet énergétique mondial

7.3 D’ici à 2030, multiplier par deux le taux mondial d’amélioration de l’efficacité énergétique

7.a D’ici à 2030, renforcer la coopération internationale en vue de faciliter l’accès à la recherche et aux technologies relatives à l’énergie propre, notamment l’énergie renouvelable, l’efficacité énergétique et les nouvelles technologies relatives aux combustibles fossiles propres, et promouvoir l’investissement dans l’infrastructure énergétique et les technologies relatives à l’énergie propre

7.b D’ici à 2030, développer les infrastructure et améliorer les technologies afin d’approvisionner en services énergétiques modernes et durables tous les habitants des pays en développement, en particulier des pays les moins avancés, des petits États insulaires en développement et des pays en développement sans littoral, dans le respect des programmes d’aide qui les concernent

Articles

  • AFUL Chantrerie

    En juin 2010, l’AFUL Chantrerie (Association Foncière Urbaine Libre, voir les statuts) voyait le jour pour permettre la contractualisation entre un opérateur privé, COFELY Services, et plusieurs établissements du site de la Chantrerie pour le financement, la conception, la réalisation et l’exploitation d’une chaufferie bois et d’un réseau de chaleur. En 2016, l’AFUL Chantrerie a accueilli de nouveaux partenaires, principalement privés. L’association regroupe aujourd’hui 15 membres. Les projets de l’AFUL Chantrerie sont développés sur son site : http://web.imt-atlantique.fr/x-dg/aful-c/index.php?page=Projets-transitions. Ils concernent 6 ruches d’abeilles, 70 (...)
    14 octobre 2019 par rivoal Fiches pratiques 110 visites
  • Projet de recherche "SmarTB : a Smart Campus"

    Le projet SmarTB offre une solution permettant de suivre et d’optimiser la consommation énergétique des bâtiments. Ce système est composé d’un réseau de capteurs sans-fil (emonplug) et d’une application web de visualisation des données récoltées (emoncms). L’innovation réside dans le fait que le matériel et les logiciels sont open-source. L’utilisateur a ainsi toutes les informations pour moduler son mode de consommation et intervenir sur ces pratiques dépensières en énergie et donc de diminuer sa facture énergétique. Ce projet, débuté en avril 2011, était initialement un projet de recherche interne à Télécom Bretagne permettant de tester et d’optimiser ses (...)
    30 mars 2017 par Cendrine Le Locat Fiches pratiques 98 visites
  • Optimisation et suivi des consommations

    Janvier 2016, mise en place d’un site Développement Durable avec une boîte à idées. Mise en place d’un GT pour le suivi mensuel des consommations d’électricité pour apporter des améliorations afin de réduire cette consommation. Des leviers pour réduire la consommation d’énergie : -Une compagne de mesures de la consommation des équipements électriques des salles de TP a été réalisée avec les enregistreurs PEL103 et CA 8335 de CHAUVIN ARNOUX, suivie d’une analyse des résultats. Action de sensibilisation aux bons comportements au travers des affiches dans les salles de TD et TP (...)
    20 octobre 2016 par Christophe KANDAS Fiches pratiques 75 visites
  • Bâtiments publics : décret relatif aux constructions à énergie positive et à haute performance environnementale

    Le Décret n° 2016-1821 du 21 décembre 2016 relatif aux constructions à énergie positive et à haute performance environnementale sous maîtrise d’ouvrage de l’Etat, de ses établissements publics ou des collectivités territoriales est paru au journal officiel. Un arrêté précisera les seuils à respecter et conditionnera l’entrée en vigueur du décret.

    5 janvier 2017 par Gérald Majou Veille 72 visites
  • Amélioration de l’efficacité énergétique

    Action lancée en 2006 IMT Atlantique dispose, à Brest, d’un campus de 24 ha comprenant (hors logements) 30 749 m2 de bâtiments en 2012, contre 28 773 m2 en 2006, soit une augmentation de +7%. Un second campus, à Rennes, bénéficie de 4 236 m2 de bâtiments sur une superficie de 2 ha. Conçus pour la plupart dans les années 70, les bâtiments ne répondent pas aux normes modernes d’isolation et d’utilisation efficace de l’énergie. Ils comportent environ 16 000 m² de toiture et 8 100 m² de parois verticales extérieures ; 24 % de ces parois sont exposées au nord et étaient, en 2006, constituées pour les ¾ de simple vitrage. Les bâtiments sont par ailleurs, pour la (...)
    21 octobre 2019 par rivoal Fiches pratiques 28 visites
  • Baromètre de l’énergie : un climat favorable à la transition énergétique

    Le baromètre de l’énergie de Grenoble École de Management (GEM) de juin 2017 a sondé les experts sur le climat d’investissement en France pour les technologies énergétiques clés, à la fois maintenant et dans les cinq prochaines années. Un sondage similaire avait été réalisé fin 2015 : cela permet d’évaluer si certaines tendances se confirment.
    Panneaux solaires près de Freiberg, en Allemagne. I, Eclipse.sx, CC BY
    Anne-Lorène Vernay, Grenoble École de Management (GEM) et Mark Olsthoorn, Grenoble École de Management (GEM)
    Comme dans notre enquête précédente, les experts sont positifs, en général, quant au climat actuel des (...)

    19 juillet 2017 par Armelle Carnet Lebeurrier Débats 6 visites
  • Schéma Directeur Energie Eau

    Les deux universités (Rennes 1 et Rennes 2) se sont associées afin de réaliser un Schéma Directeur Energie Eau. Celui-ci a démarré en 2012 et a été finalisé en 2015 par le bureau d’étude EGIS. Il a été financé conjointement par plusieurs partenaires territoriaux (cités ci-dessus). Ce schéma nous permet d’avoir un état des lieux précis de nos consommations d’énergie et d’eau, des usages et de l’état de nos réseaux. Il en découle un plan d’actions à mettre en œuvre. L’originalité de ce schéma a aussi été d’impliquer les usagers (étudiants et personnels) dès le départ : enquête par questionnaires, entretiens, ateliers participatifs ont été réalisés pour demander aux (...)
    8 février 2017 par Béatrice Quenault Fiches pratiques 153 visites
  • La Géothermie au service de l’Histoire

    La géothermie en France... c’est possible !
    Découvrez le reportage vidéo Made in UniLaSalle.
    La mémorial australien, à Villers Bretonneux (proche Amiens) est en train d’équiper son prochain musée en géothermie sur sondes.
    En effet, dans chaque région de France, des animateurs géothermie sont là pour conseiller les professionnels sur la mise en place d’un chantier de géothermie (pré faisabilité, subventions, montage du dossier, ....)
    Grâce à la mission Géothermie (ex Picardie) financée par l’ADEME, la Région et UniLaSalle, nous avons accompagné le projet de Géothermie du Sir John Monash Centre.
    Découvre le reportage (...)

    9 janvier 2017 par Maxime Agnes Témoignages 81 visites
  • [Appel à candidatures] 12 évènements à la cité fertile pour soutenir les ODD

    Vous détenez les solutions d’une économie responsable ? Vous souhaitez organiser un événement sur un des thèmes des Objectifs du Développement Durable (ODD) pour rencontrer et mobiliser vos publics ?
    Participez à cet appel à candidatures jusqu’au 30 novembre !
    Pour réunir, inspirer et mobiliser les publics autour de la transition écologique, la Cité Fertile offre en 2020, 12 événements autour des Objectifs de Développement Durable (ODD), en lançant un appel à candidatures à toute association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (...)

    24 novembre 2019 par LelaboESS Témoignages 2 visites
  • Vers des campus zéro carbone

    Skema est certifié ISO 14001 pour ces campus de Lille et Sophia Antipolis, et 9001 pour Paris-La Défense. Depuis 2013, Skema mène sur ses campus dans les régions dans lesquelles elle est implantée, et avec ses partenaires des actions concrètes de diminution de ses GES : baisser nos consommations d’énergie, favoriser les déplacements alternatifs (PDE, covoiturages, vélos electriques, Auto Bleue), dématérialisation et télétravail, réduire l’impact de nos infrastructures, diminuer nos déchets : tris et recyclages, développer nos achats responsables, ...mobiliser l’ensemble des acteurs vers le passage à l’action ex le challenge mobilité des 21 et 22 sept. (...)
    20 octobre 2016 par Rosanne CARLIER Fiches pratiques 95 visites

0 | 10 | 20 | 30 | 40

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires