Etablir des modes de consommation et de production durables (ODD n°12 - Economie)

12.1 Mettre en œuvre le Cadre décennal de programmation concernant les modes de consommation et de production durables avec la participation de tous les pays, les pays développés montrant l’exemple en la matière, compte tenu du degré de développement et des capacités des pays en développement
12.2 D’ici à 2030, parvenir à une gestion durable et à une utilisation rationnelle des ressources naturelles

12.3 D’ici à 2030, réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation et réduire les pertes de produits alimentaires tout au long des chaînes de production et d’approvisionnement, y compris les pertes après récolte

12.4 D’ici à 2020, instaurer une gestion écologiquement rationnelle des produits chimiques et de tous les déchets tout au long de leur cycle de vie, conformément aux principes directeurs arrêtés à l’échelle internationale, et réduire considérablement leur déversement dans l’air, l’eau et le sol, afin de minimiser leurs effets négatifs sur la santé et l’environnement

12.5 D’ici à 2030, réduire considérablement la production de déchets par la prévention, la réduction, le recyclage et la réutilisation

12.6 Encourager les entreprises, en particulier les grandes et les transnationales, à adopter des pratiques viables et à intégrer dans les rapports qu’elles établissent des informations sur la viabilité

12.7 Promouvoir des pratiques durables dans le cadre de la passation des marchés publics, conformément aux politiques et priorités nationales

12.8 D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les personnes, partout dans le monde, aient les informations et connaissances nécessaires au développement durable et à un style de vie en harmonie avec la nature

12.a Aider les pays en développement à se doter des moyens scientifiques et technologiques qui leur permettent de s’orienter vers des modes de consommation et de production plus durables

12.b Mettre au point et utiliser des outils de contrôle des impacts sur le développement durable, pour un tourisme durable qui crée des emplois et met en valeur la culture et les produits locaux

12.c Rationaliser les subventions aux combustibles fossiles qui sont source de gaspillage, en éliminant les distorsions du marché, selon le contexte national, y compris par la restructuration de la fiscalité et l’élimination progressive des subventions nuisibles, afin de mettre en évidence leur impact sur l’environnement, en tenant pleinement compte des besoins et de la situation propres aux pays en développement et en réduisant au minimum les éventuels effets pernicieux sur le développement de ces pays tout en protégeant les pauvres et les collectivités concernées

Articles

  • Campus d’Avenir : les bonnes pratiques

    Avec l’exposition itinérante Campus d’Avenir, le REFEDD présente les réflexions d’étudiant.es autour de leur campus idéal et ce dans toutes les thématiques : formation, vie étudiante, immobilier, gestion, restaurant universitaire, mobilité… Pour représenter leur campus rêvé le groupe de travail est donc allé piocher des idées et initiatives bien concrètes, déjà réalisées dans certaines écoles ou universités, ou bien des associations ou autres structures publiques. Découvrez les ci-dessous !
    Transport : les bonnes pratiques L’atelier Cyclo-campus Béthune : création et gestion d’un atelier vélo, location-vente de vélos d’occasion aux étudiants et mise en place (...)

    15 novembre 2016 par Cassandre Charrier Témoignages 150 visites
  • Le biomimétisme, un concept, une philosophie pleine d’avenir

    Au sens littéral du terme, le biomimétisme (du grec bios, la vie et mímêsis, imitation) indique notre capacité à nous tourner vers la nature pour trouver des solutions à nos problèmes techniques.
    A Cependant, en 1997, une dimension fondamentale a été révélée par Janine Benyus lors de la parution de son livre Biomimicry. Pour cette auteure américaine, le biomimétisme n’est pas seulement une démarche inspirée du vivant pour produire des biens et des services innovants mais elle doit être aussi réalisée de manière durable et respectueuse de notre planète. Ce qui signifie : à l’échelle appropriée, sans gaspillage, en utilisant le moins d’énergie possible, sans (...)

    9 décembre 2016 par Yvan Billa R&D 546 visites
  • La méthode BIM, un atout pour construire plus écolo

    Un exemple de modélisation réalisée grâce au BIM. Autodesk
    Guillaume Guérard, Pôle Léonard de Vinci - UGEI
    La récente tenue du salon BIM World à la Défense les 29 et 30 mars dernier nous donne l’occasion de revenir sur cette technique de construction, devenue obligatoire en France cette année pour les marchés publics.
    BIM est un sigle anglophone qui désigne la « modélisation des données du bâtiment » (building information modeling). Il s’agit de maquettes numériques permettant d’intégrer, de produire, de gérer et de visualiser les données liées à la construction.
    Le BIM existe depuis plus d’une décennie ; il est obligatoire et déjà fortement implanté aux (...)

    31 mai 2017 par Gérald Majou R&D 416 visites
  • Facilo’Tri

    Le facilo’tri®, compacteur manuel (sans électricité) permet de gérer 1000 gobelets, 700 bouteilles et 1300 canettes. Une fois empilés dans les colonnes de gobelets, un technicien passe collecter les gobelets, divisant par 8 le volume d’une poubelle classique. Avec le concours de ses partenaires, CKFD transforme les gobelets en PS et en PP en charges de machines à laver évitant ainsi une incinération jusqu’’alors inévitable. Les gobelets PS et PP sont broyés conjointement sans être lavés, garantissant un excellent bilan carbone. Cette première étape achevée, ils sont ensuite amalgamés à des scories de fonte pour constituer les charges de machines à laver. (...)
    10 octobre 2016 par Pierre RISSO Fiches pratiques 78 visites
  • Biomimétisme, connaissez-vous Janine Benyus ?

    Janine Benyus est une écologue américaine qui a publié un premier livre consacré au biomimétisme en 1997. Cette ouvrage de référence a suscité un intérêt dépassant ses espérances, tant auprès du grand public que dans le monde scientifique ou même dans le monde de l’entreprise. Leonard de Vinci, il y 500 ans, avait posé les fondements du biomimétisme avant l’heure : « Va prendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur. »
    Janine Benyus prone une innovation inspirée par la nature :« La nature a déjà résolu les problèmes auxquels nous sommes confrontés. Les animaux, les plantes et les microbes sont des ingénieurs accomplis. Voilà le message du (...)

    8 novembre 2016 par Yvan Billa R&D 99 visites
  • Le Calendrier de l’Hiver des assos de Lyon sur les réseaux !

    Du 1er au 20 décembre, les trois réseaux d’associations étudiantes : Étudiants et Développement, Animafac et le Refedd organisent un calendrier de l’hiver des réseaux à Lyon !
    En cette période de fête, la tentation de consommer plane. Que ce soit pour le repas, les cadeaux, ou même la décoration, tout est dans l’abondance. En tant que réseau d’associations étudiantes, Animafac, Etudiants et Développement et le REFEDD ont décidé de s’associer pour proposer un calendrier de 20 jours afin de vous accompagner dans la réalisation d’un Noël éco-responsable. Pour plus d’impact, la Maison des Étudiant de Lyon a été associé à ce beau projet.
    20 jours, 20 thèmes, 3 (...)

    17 décembre 2019 par REFEDD Témoignages 1 visite
  • Ils nous ont rejoint : Réunir et mobiliser pour un environnement durable

    Cela fait plus de dix ans que les étudiants de l’association Réunir et mobiliser pour un environnement durable (RemeD) de l’Ecole Centrale Supélec (Campus Chatenay-Malabry) œuvre en faveur du développement durable.
    Son objectif ? Inciter les étudiants à adopter les bons réflexes au quotidien, les sensibiliser au changement climatique, et les mettre en lien avec les acteurs du secteur du développement durable.
    Pour cela l’association réalise différentes actions tout au long de l’année : Un système de livraison de paniers de fruits et légumes locaux pour les centraliens. Toutes les semaines les centraliens peuvent commander au choix panier de fruits ou (...)

    4 octobre 2016 par Cassandre Charrier Témoignages 58 visites
  • Projet Paris Sud Université Verte

    Le projet PSUV a vu le jour en 2011, après avoir été sélectionné parmi 40 autres dossiers. L’objectif de ce projet est de constituer et d’animer un groupe de réflexion, d’expertise, de recherche, d’information et d’éducation aux "bonnes pratiques environnementales". Ce groupe agit aujourd’hui en concertation avec les services de l’Université afin de créer une politique de développement soutenable. Il intègre des compétences internes (chercheurs, étudiants, personnels administratifs et de communication ...) et externes (entreprises, associations, collectivités ...) sur des sujets tels que le recyclage des déchets, la gestion des espaces naturels, les (...)
    22 décembre 2016 par Jean-Michel LOURTIOZ Fiches pratiques 121 visites
  • Climat : comment revenir à un taux de CO₂ tolérable ?

    Consommation excessive, forte croissance démographique : en 2012, le WWF indiquait qu’avec son empreinte écologique actuelle l’humanité aurait besoin en 2030 de deux planètes pour subvenir à ses besoins. Mais de planète, il n’en existe qu’une.
    Le concept de limites planétaires a été développé par une équipe internationale de 26 chercheurs en 2009 dans le but de proposer un cadre commun d’évaluation des impacts des activités humaines sur la planète.
    Ce travail désigne et précise les limites au-delà desquelles ces activités risqueraient d’affecter significativement le fonctionnement et la stabilité de la planète, menaçant l’avenir même de l’humanité. Ces (...)

    13 février 2019 par Armelle Carnet Lebeurrier Débats 9 visites
  • Intégrer des indicateurs DD&RSE dans les clauses des cahiers des charges des marchés publics

    Depuis 2008, l’établissement insère systématiquement des aspects DD&RSE dans tous les contrats en cours : prédominance de l’origine de produits labellisés, circuit court pour les consommables, insertion professionnelle de personnels en situation de handicap, recyclage de matériaux prévu dans le contrat, contrôle qualité et sanction financière si non respect des clauses. L’évolution à venir est d’établir une concertation et un suivi des actions DD&RSE de nos partenaires pour que notre partenariat reste en cohérence tout au long du cycle de vie du (...)
    17 octobre 2016 par Armelle Carnet Lebeurrier Fiches pratiques 114 visites

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires