Etablir des modes de consommation et de production durables (ODD n°12 - Economie)

12.1 Mettre en œuvre le Cadre décennal de programmation concernant les modes de consommation et de production durables avec la participation de tous les pays, les pays développés montrant l’exemple en la matière, compte tenu du degré de développement et des capacités des pays en développement
12.2 D’ici à 2030, parvenir à une gestion durable et à une utilisation rationnelle des ressources naturelles

12.3 D’ici à 2030, réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation et réduire les pertes de produits alimentaires tout au long des chaînes de production et d’approvisionnement, y compris les pertes après récolte

12.4 D’ici à 2020, instaurer une gestion écologiquement rationnelle des produits chimiques et de tous les déchets tout au long de leur cycle de vie, conformément aux principes directeurs arrêtés à l’échelle internationale, et réduire considérablement leur déversement dans l’air, l’eau et le sol, afin de minimiser leurs effets négatifs sur la santé et l’environnement

12.5 D’ici à 2030, réduire considérablement la production de déchets par la prévention, la réduction, le recyclage et la réutilisation

12.6 Encourager les entreprises, en particulier les grandes et les transnationales, à adopter des pratiques viables et à intégrer dans les rapports qu’elles établissent des informations sur la viabilité

12.7 Promouvoir des pratiques durables dans le cadre de la passation des marchés publics, conformément aux politiques et priorités nationales

12.8 D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les personnes, partout dans le monde, aient les informations et connaissances nécessaires au développement durable et à un style de vie en harmonie avec la nature

12.a Aider les pays en développement à se doter des moyens scientifiques et technologiques qui leur permettent de s’orienter vers des modes de consommation et de production plus durables

12.b Mettre au point et utiliser des outils de contrôle des impacts sur le développement durable, pour un tourisme durable qui crée des emplois et met en valeur la culture et les produits locaux

12.c Rationaliser les subventions aux combustibles fossiles qui sont source de gaspillage, en éliminant les distorsions du marché, selon le contexte national, y compris par la restructuration de la fiscalité et l’élimination progressive des subventions nuisibles, afin de mettre en évidence leur impact sur l’environnement, en tenant pleinement compte des besoins et de la situation propres aux pays en développement et en réduisant au minimum les éventuels effets pernicieux sur le développement de ces pays tout en protégeant les pauvres et les collectivités concernées

Articles

  • Construction durable : le retour en force du béton

    Ultra-résistant, naturel, local, non polluant, 100% recyclable, doté d’une forte inertie thermique… Après analyse et contrairement aux idées reçues, le béton cultive ses qualités et gomme ses défauts pour relever le défi de la construction durable. Grâce à de nombreuses innovations technologiques, le matériau le plus utilisé dans le monde devient de plus en plus écologique.
    « Le béton, c’est du solide. C’est un critère important », notait récemment l’astrophysicien Hubert Reeves dans un e-book consacré à la ville de demain. Résistant à la compression, au feu, à l’eau et à l’humidité, aux intempéries, aux chocs et aux séismes, aux UV, aux micro-organismes et aux (...)

    28 mars 2017 par Laure Roussel R&D 1299 visites
  • La méthode BIM, un atout pour construire plus écolo

    Un exemple de modélisation réalisée grâce au BIM. Autodesk
    Guillaume Guérard, Pôle Léonard de Vinci - UGEI
    La récente tenue du salon BIM World à la Défense les 29 et 30 mars dernier nous donne l’occasion de revenir sur cette technique de construction, devenue obligatoire en France cette année pour les marchés publics.
    BIM est un sigle anglophone qui désigne la « modélisation des données du bâtiment » (building information modeling). Il s’agit de maquettes numériques permettant d’intégrer, de produire, de gérer et de visualiser les données liées à la construction.
    Le BIM existe depuis plus d’une décennie ; il est obligatoire et déjà fortement implanté aux (...)

    31 mai 2017 par Gérald Majou R&D 371 visites
  • CleanCup, la fontaine qui distribue et lave les gobelets

    Selon l’Association Santé Environnement France (ASEF), 4,73 milliards de gobelets en plastique sont jetés chaque année en France. Composés de polypropylène ou de polystyrène, ces gobelets sont quasiment impossibles à recycler. Résultat : ils finissent souvent leur vie dans des décharges où ils mettront 500 ans à se dégrader ... Face à ce constat affligeant, Eléonore Blondeau a élaboré CleanCup, une fontaine à eau qui distribue et lave automatiquement et écologiquement des verres réutilisables et personnalisables. Lorsqu’elle était étudiante à l’Emlyon Business School (membre du réseau Campus Responsables depuis 2016), elle s’est engagée pendant deux ans (...)

    18 juillet 2017 par Campus Responsables Témoignages 18 visites
  • Le biomimétisme, un concept, une philosophie pleine d’avenir

    Au sens littéral du terme, le biomimétisme (du grec bios, la vie et mímêsis, imitation) indique notre capacité à nous tourner vers la nature pour trouver des solutions à nos problèmes techniques.
    A Cependant, en 1997, une dimension fondamentale a été révélée par Janine Benyus lors de la parution de son livre Biomimicry. Pour cette auteure américaine, le biomimétisme n’est pas seulement une démarche inspirée du vivant pour produire des biens et des services innovants mais elle doit être aussi réalisée de manière durable et respectueuse de notre planète. Ce qui signifie : à l’échelle appropriée, sans gaspillage, en utilisant le moins d’énergie possible, sans (...)

    9 décembre 2016 par Yvan Billa R&D 419 visites
  • Ecooparc : générer des projets coopératifs en territoires ruraux

    Né en 2014 dans la région du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, le Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. ) Ecooparc est un « générateur de projets » spécialisé dans la coopération économique comme clé du développement de projets sociaux et solidaires en milieu rural. À travers une méthodologie propre, Ecooparc accompagne des acteurs prêts à agir sur le terrain, par l’identification des enjeux dans le territoire. Il structure et pérennise des projets dans des domaines aussi variés que l’écoconstruction, les circuits-courts alimentaires et financiers, l’éducation populaire, le recyclage, le (...)

    6 juin 2017 par LelaboESS Témoignages 34 visites
  • Mettre du Zéro Déchet dans sa cuisine

    Après notre présentation du documentaire Ma Vie Zéro Déchet qui raconte les joies (et les peines) d’un jeune père de famille vers un mode de vie « zéro déchet » c’est au tour de Juliette, chargée de mission alimentation au REFEDD, de vous partager ses astuces pour entamer sereinement une démarche de réduction de nos déchets au quotidien.
    Pourquoi passer au « Zéro Déchet » ?
    Dans cet article, je partagerai certaines habitudes, certains objets qui permettent de réduire la quantité de déchets que nous produisons. Pourquoi est-ce important ? Nous vivons dans un monde aux ressources finies (certaines, comme le bois, sont renouvelables, mais seulement si elles (...)

    23 mars 2017 par Cassandre Charrier Témoignages 49 visites
  • Pendant la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, on passe à l’action !

    Coordonnée en France par l’ADEME, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) a lieu du 16 au 24 novembre 2019. Elle a pour objectifs de faire connaître la politique de l’Union européenne concernant la prévention des déchets, de promouvoir les initiatives et les meilleures pratiques en matière de sensibilisation à la réduction des déchets et d’encourager les citoyens européens, dans leur activité professionnelle et leur vie privée, à agir concrètement pour réduire leurs déchets. Pour cette nouvelle édition, on passe à l’action !
    La prévention des déchets en Europe
    La réglementation européenne définit les déchets, prône la prévention et le (...)

    24 novembre 2019 par REFEDD Témoignages 9 visites
  • [Appel à candidatures] 12 évènements à la cité fertile pour soutenir les ODD

    Vous détenez les solutions d’une économie responsable ? Vous souhaitez organiser un événement sur un des thèmes des Objectifs du Développement Durable (ODD) pour rencontrer et mobiliser vos publics ?
    Participez à cet appel à candidatures jusqu’au 30 novembre !
    Pour réunir, inspirer et mobiliser les publics autour de la transition écologique, la Cité Fertile offre en 2020, 12 événements autour des Objectifs de Développement Durable (ODD), en lançant un appel à candidatures à toute association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (...)

    24 novembre 2019 par LelaboESS Témoignages 1 visite
  • Impacts du glyphosate sur la santé et l’environnement, ce que dit la science

    Alors que l’initiative citoyenne européenne « Stop Glyphosate » a réuni le 15 juin dernier le million de signatures nécessaire pour être étudiée par la Commission européenne, les débats se poursuivent dans l’UE au sujet du renouvellement de la licence d’utilisation de cet herbicide chimique. Au cœur des discussions, la question de la dangerosité de ce produit pour la santé et l’environnement. Ce lundi 26 juin, l’État de Californie a pour sa part tranché en décidant de classer le glyphosate-Roundup comme potentiellement cancérogène.
    Traitement d’un champ au glyphosate au Royaume-Uni en 2014. Chafer Machinery/Flickr, CC BY (...)

    13 février 2019 par Armelle Carnet Lebeurrier Débats 17 visites
  • Achat de papier bureautique 100% recyclé

    L’ENGEES s’est engagé depuis début 2015 à n’acheter que du papier bureautique (env. 3,5 t/an) 100% recyclé d’une blancheur presque identique à celle du papier utilisé précédemment, et ce malgré un léger surcoût. Ce surcoût actuel serait plus commercial que lié à la production, car le coût de production d’un papier recyclé tend à être inférieur à celui d’un papier non-recyclé. Les problèmes de bourrage à l’impression dans les photocopieurs se sont avérés totalement utopiques mais il a fallu convaincre au préalable l’ensemble de la communauté en faisant des tests.
    Notre choix s’est porté sur un papier 100% recyclé, sans agents de blanchiment et ni désencrage chimique et (...)

    22 juin 2017 par Patrick MEIER Témoignages 39 visites

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires