Etablir des modes de consommation et de production durables (ODD n°12 - Economie)

12.1 Mettre en œuvre le Cadre décennal de programmation concernant les modes de consommation et de production durables avec la participation de tous les pays, les pays développés montrant l’exemple en la matière, compte tenu du degré de développement et des capacités des pays en développement
12.2 D’ici à 2030, parvenir à une gestion durable et à une utilisation rationnelle des ressources naturelles

12.3 D’ici à 2030, réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation et réduire les pertes de produits alimentaires tout au long des chaînes de production et d’approvisionnement, y compris les pertes après récolte

12.4 D’ici à 2020, instaurer une gestion écologiquement rationnelle des produits chimiques et de tous les déchets tout au long de leur cycle de vie, conformément aux principes directeurs arrêtés à l’échelle internationale, et réduire considérablement leur déversement dans l’air, l’eau et le sol, afin de minimiser leurs effets négatifs sur la santé et l’environnement

12.5 D’ici à 2030, réduire considérablement la production de déchets par la prévention, la réduction, le recyclage et la réutilisation

12.6 Encourager les entreprises, en particulier les grandes et les transnationales, à adopter des pratiques viables et à intégrer dans les rapports qu’elles établissent des informations sur la viabilité

12.7 Promouvoir des pratiques durables dans le cadre de la passation des marchés publics, conformément aux politiques et priorités nationales

12.8 D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les personnes, partout dans le monde, aient les informations et connaissances nécessaires au développement durable et à un style de vie en harmonie avec la nature

12.a Aider les pays en développement à se doter des moyens scientifiques et technologiques qui leur permettent de s’orienter vers des modes de consommation et de production plus durables

12.b Mettre au point et utiliser des outils de contrôle des impacts sur le développement durable, pour un tourisme durable qui crée des emplois et met en valeur la culture et les produits locaux

12.c Rationaliser les subventions aux combustibles fossiles qui sont source de gaspillage, en éliminant les distorsions du marché, selon le contexte national, y compris par la restructuration de la fiscalité et l’élimination progressive des subventions nuisibles, afin de mettre en évidence leur impact sur l’environnement, en tenant pleinement compte des besoins et de la situation propres aux pays en développement et en réduisant au minimum les éventuels effets pernicieux sur le développement de ces pays tout en protégeant les pauvres et les collectivités concernées

Articles

  • Le biomimétisme, un concept, une philosophie pleine d’avenir

    Au sens littéral du terme, le biomimétisme (du grec bios, la vie et mímêsis, imitation) indique notre capacité à nous tourner vers la nature pour trouver des solutions à nos problèmes techniques.
    A Cependant, en 1997, une dimension fondamentale a été révélée par Janine Benyus lors de la parution de son livre Biomimicry. Pour cette auteure américaine, le biomimétisme n’est pas seulement une démarche inspirée du vivant pour produire des biens et des services innovants mais elle doit être aussi réalisée de manière durable et respectueuse de notre planète. Ce qui signifie : à l’échelle appropriée, sans gaspillage, en utilisant le moins d’énergie possible, sans (...)

    9 décembre 2016 par Yvan Billa R&D 485 visites
  • Facilo’Tri

    Le facilo’tri®, compacteur manuel (sans électricité) permet de gérer 1000 gobelets, 700 bouteilles et 1300 canettes. Une fois empilés dans les colonnes de gobelets, un technicien passe collecter les gobelets, divisant par 8 le volume d’une poubelle classique. Avec le concours de ses partenaires, CKFD transforme les gobelets en PS et en PP en charges de machines à laver évitant ainsi une incinération jusqu’’alors inévitable. Les gobelets PS et PP sont broyés conjointement sans être lavés, garantissant un excellent bilan carbone. Cette première étape achevée, ils sont ensuite amalgamés à des scories de fonte pour constituer les charges de machines à laver. (...)
    10 octobre 2016 par Pierre RISSO Fiches pratiques 78 visites
  • Mettre du Zéro Déchet dans sa cuisine

    Après notre présentation du documentaire Ma Vie Zéro Déchet qui raconte les joies (et les peines) d’un jeune père de famille vers un mode de vie « zéro déchet » c’est au tour de Juliette, chargée de mission alimentation au REFEDD, de vous partager ses astuces pour entamer sereinement une démarche de réduction de nos déchets au quotidien.
    Pourquoi passer au « Zéro Déchet » ?
    Dans cet article, je partagerai certaines habitudes, certains objets qui permettent de réduire la quantité de déchets que nous produisons. Pourquoi est-ce important ? Nous vivons dans un monde aux ressources finies (certaines, comme le bois, sont renouvelables, mais seulement si elles (...)

    23 mars 2017 par Cassandre Charrier Témoignages 49 visites
  • Le Calendrier de l’Hiver des assos de Lyon sur les réseaux !

    Du 1er au 20 décembre, les trois réseaux d’associations étudiantes : Étudiants et Développement, Animafac et le Refedd organisent un calendrier de l’hiver des réseaux à Lyon !
    En cette période de fête, la tentation de consommer plane. Que ce soit pour le repas, les cadeaux, ou même la décoration, tout est dans l’abondance. En tant que réseau d’associations étudiantes, Animafac, Etudiants et Développement et le REFEDD ont décidé de s’associer pour proposer un calendrier de 20 jours afin de vous accompagner dans la réalisation d’un Noël éco-responsable. Pour plus d’impact, la Maison des Étudiant de Lyon a été associé à ce beau projet.
    20 jours, 20 thèmes, 3 (...)

    17 décembre 2019 par REFEDD Témoignages 1 visite
  • Achat de papier bureautique 100% recyclé

    L’ENGEES s’est engagé depuis début 2015 à n’acheter que du papier bureautique (env. 3,5 t/an) 100% recyclé d’une blancheur presque identique à celle du papier utilisé précédemment, et ce malgré un léger surcoût. Ce surcoût actuel serait plus commercial que lié à la production, car le coût de production d’un papier recyclé tend à être inférieur à celui d’un papier non-recyclé. Les problèmes de bourrage à l’impression dans les photocopieurs se sont avérés totalement utopiques mais il a fallu convaincre au préalable l’ensemble de la communauté en faisant des tests.
    Notre choix s’est porté sur un papier 100% recyclé, sans agents de blanchiment et ni désencrage chimique et (...)

    22 juin 2017 par Patrick MEIER Témoignages 39 visites
  • Tri et recyclage des gobelets café

    Il y a 10 ans env., notre engagement dans les bonnes pratiques environnementales nous a conduit à mettre en place, sur nos 3 machines à cafés, l’option « gobelet ou sa propre tasse ». Bilan : ce choix était fait par au plus 10% des personnes.(option interrompue en 2014 pour cause de vandalisme) Alors fin 2013 nous avons opté pour le tri et le recyclage des gobelets en mettant en place les box de Versoo (1 par machine). Le bilan vers fin 2014 : env.60% recyclés. L’association étudiante Natur Astras s’est investie dans la collecte des gobelets usagés et a mis en place dès fin 2014 des cartons relais dans toute l’Ecole, vidés une fois plein dans les box (...)
    7 décembre 2016 par Patrick MEIER Fiches pratiques 132 visites
  • Déchets à l’université : produire moins et trier mieux !

    Depuis 2009 , l’Université de Rouen Normandie a mis en œuvre une démarche de tri sélectif de tous ses déchets sur l’ensemble de ses campus. Au-delà de l’équipement de chaque bureau d’une poubelle spécifique pour les déchets recyclables, un travail de collaboration important est mené avec les collectivités territoriales (en particulier la Métropole de Rouen Normandie) afin d’améliorer le tri des déchets produits par l’établissement. Deux contrôles par an sont ainsi réalisés par les services de la Métropole afin d’orienter au mieux les consignes de tri. Le taux de recyclage des déchets est compris entre 11% et 25% selon les sites. Si l’on considère que 70 à 80% (...)
    2 décembre 2016 par Fabien Thoumire Fiches pratiques 542 visites
  • Mettre du Zéro Déchet dans sa salle de bain

    Après l’article Mettre du Zéro Déchet dans sa cuisine, Juliette, notre chargée de mission alimentation, continue à vous présenter ses astuces pour rendre votre quotidien moins gourmande en déchets ! Alors, vous êtes prêt.e.s à révolutionner votre salle de bain ? C’est parti ! Une alternative Zéro Déchet : les cosmétiques solides
    La majorité de nos produits de beauté viennent dans des contenants en plastique ! De plus, le principal ingrédient est souvent l’eau, donc il faut rajouter des conservateurs au produit pour éviter le développement de germes (et cela signifie que nous payons de l’argent pour quelque chose de quasiment gratuit au robinet, et pour un (...)

    30 avril 2017 par REFEDD Témoignages 41 visites
  • Ma Vie Zéro Déchet : 6 mois pour changer ses habitudes

    « Ma Vie Zéro Déchet » ou comment un citoyen a décidé de changer du tout au tout ses habitudes de consommation pour réduire au maximum ses déchets et favoriser son impact environnemental.
    Synopsys :
    « Donatien s’est donné six mois pour réduire au maximum sa production de déchets.
    Il a 35 ans et vit en ville avec sa compagne et sa fille. « Ma vie zéro déchet » est le récit de son expérience, filmée au jour le jour.
    De rebondissements en mésaventures, cette expérience radicale sert aussi de point de départ à une enquête approfondie avec l’aide d’organismes institutionnels et associatifs sur la question des déchets en France. » Le projet « Ma Vie Zéro Déchet (...)

    24 février 2017 par Cassandre Charrier Témoignages 173 visites
  • Choisir Gaston Lagaffe pour changer nos comportements

    LAgence de l’Eau Seine-Normandie vient de lancer une campagne interne sur 7 éco-gestes en partenariat avec les Editions Dupuis, l’éditeur de Gaston Lagaffe, le garçon de bureau le plus gagesque de la planète et choisi comme mascotte des Nations Unis pour l’Environnement.
    L’établissement public, qui finance la politique de l’eau sur le bassin hydrographique de la Seine, sur 24 départements, a choisi l’option de l’humour et d’un ton un peu décalé pour interpeller ses 480 agents et leur donner envie de s’impliquer.
    Des panneaux présentant les bons éco-gestes à suivre au bureau sont illustrés par des planches de Gaston Lagaffe.
    Par ailleurs, un concours de (...)

    17 mai 2017 par DUBOSC Témoignages 37 visites

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires