Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous (ODD n°8 - Economie)

8.1 Maintenir un taux de croissance économique par habitant adapté au contexte national et, en particulier, un taux de croissance annuelle du produit intérieur brut d’au moins 7 % dans les pays les moins avancés.
8.2 Parvenir à un niveau élevé de productivité économique par la diversification, la modernisation technologique et l’innovation, notamment en mettant l’accent sur les secteurs à forte valeur ajoutée et à forte intensité de main-d’œuvre.

8.3 Promouvoir des politiques axées sur le développement qui favorisent des activités productives, la création d’emplois décents, l’entrepreneuriat, la créativité et l’innovation et stimulent la croissance des microentreprises et des petites et moyennes entreprises et facilitent leur intégration dans le secteur formel, y compris par l’accès aux services financiers.

8.4 Améliorer progressivement, jusqu’en 2030, l’efficience de l’utilisation des ressources mondiales du point de vue de la consommation comme de la production et s’attacher à ce que la croissance économique n’entraîne plus la dégradation de l’environnement, comme prévu dans le cadre décennal de programmation relatif à la consommation et à la production durables, les pays développés montrant l’exemple en la matière.

8.5 D’ici à 2030, parvenir au plein emploi productif et garantir à toutes les femmes et à tous les hommes, y compris les jeunes et les personnes handicapées, un travail décent et un salaire égal pour un travail de valeur égale.

8.6 D’ici à 2020, réduire considérablement la proportion de jeunes non scolarisés et sans emploi ni formation.

8.7 Prendre des mesures immédiates et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne et à la traite d’êtres humains, interdire et éliminer les pires formes de travail des enfants, y compris le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats et, d’ici à 2025, mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes.

8.8 Défendre les droits des travailleurs, promouvoir la sécurité sur le lieu de travail et assurer la protection de tous les travailleurs, y compris les migrants, en particulier les femmes, et ceux qui ont un emploi précaire.

8.9 D’ici à 2030, élaborer et mettre en œuvre des politiques visant à développer un tourisme durable qui crée des emplois et mette en valeur la culture et les produits locaux.

8.10 Renforcer la capacité des institutions financières nationales de favoriser et généraliser l’accès de tous aux services bancaires et financiers et aux services d’assurance

8.a Accroître l’appui apporté dans le cadre de l’initiative Aide pour le commerce aux pays en développement, en particulier aux pays les moins avancés, y compris par l’intermédiaire du cadre intégré renforcé pour l’assistance technique liée au commerce en faveur des pays les moins avancés.

8.b D’ici à 2020, élaborer et mettre en œuvre une stratégie mondiale en faveur de l’emploi des jeunes et appliquer le Pacte mondial pour l’emploi de l’Organisation internationale du Travail.

Articles

  • Le guide de compétences DD&RS - Construire un référentiel de compétences à visée de développement durable et de responsabilité sociétale

    Le guide compétences DD&RS est une initiative de la Conférence des Grandes Ecoles et de la Conférence des Présidents d’universités auxquelles se sont associés des acteurs du monde socio-économique (Medef, Pôle emploi, Apec, Ingénieurs sans frontières…), des acteurs de l’enseignement supérieur (Ministères, CTI, RéUniFEDD…) et des réseaux étudiants (Refedd, Animafac…). C’est une des mesures issues de la feuille de route de la Conférence Environnementale 2013. Ce guide/référentiel prétend répondre aux besoins exprimés par les acteurs ci-dessus et leurs membres respectifs : « En quoi doit consister la formation d’étudiants capables d’apporter des réponses aux (...)
    1er novembre 2016 par Gérald Majou Fiches pratiques 944 visites
  • L’Evaluation d’impact de demain : inspirons-nous du colibri plutot que du paon

    Une tribune d’Hélène L’Huillier, Consultante chez KiMSO & titulaire d’une thèse sur l’évaluation d’impact de projets de RSE RSE Responsabilité sociale des entreprises (prix du RIODD 2018)
    L’évaluation d’impact social dans l’ESSQu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
    Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement fait face à un risque : celui de la course à la méthode la plus innovante. Mais la méthode n’est qu’un moyen, et son choix doit être l’aboutissement d’une réflexion sur ce qui compte vraiment, dans une optique collective et systémique.
    « Ça ne sert qu’aux financeurs », « (...)

    22 octobre 2019 par LelaboESS Témoignages 8 visites
  • Démarche de qualité de vie à l’école

    IMT Atlantique s’est fixé 6 orientations stratégiques et s’est dotée d’une « Charte DD&RS » approuvée en décembre 2017 par le Comité de direction qui placent le développement durable & la responsabilité sociétale au cœur de sa stratégie. A l’occasion du Comité de direction du 17 avril 2018, il a été acté la mise en place d’une démarche globale de Qualité de vie à l’Ecole. Celle-ci est à présent inscrite dans le "Plan stratégique 2018-2023" de l’Ecole. Cette démarche entend répondre aux besoins : de structuration, de pilotage et de communication vers les acteurs concernés (et ce, même si de nombreuses actions et initiatives existent déjà sur les campus) ; (...)
    7 octobre 2019 par rivoal Fiches pratiques 42 visites
  • Proposition de loi visant à agir concrètement en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

    De quoi s’agit-il ? La proposition de loi prévoit de supprimer la réduction générale de cotisations patronales lorsque l’employeur ne s’engage pas à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes. Elle propose de sanctionner sur la base de la pénalité existante (1 % de la masse salariale) les entreprises de plus de cinquante salariés qui ont l’obligation de négocier un accord ou de produire un plan d’action, mais qui ne produisent pas les informations sur la situation comparée des femmes et des hommes au sein de l’entreprise.
    Où en est-on ?
    Déposée le 21 décembre 2016 à l’Assemblée nationale par Mme marie-George Buffet et plusieurs (...)

    11 février 2017 par Gérald Majou Veille 70 visites
  • La Géothermie au service de l’Histoire

    La géothermie en France... c’est possible !
    Découvrez le reportage vidéo Made in UniLaSalle.
    La mémorial australien, à Villers Bretonneux (proche Amiens) est en train d’équiper son prochain musée en géothermie sur sondes.
    En effet, dans chaque région de France, des animateurs géothermie sont là pour conseiller les professionnels sur la mise en place d’un chantier de géothermie (pré faisabilité, subventions, montage du dossier, ....)
    Grâce à la mission Géothermie (ex Picardie) financée par l’ADEME, la Région et UniLaSalle, nous avons accompagné le projet de Géothermie du Sir John Monash Centre.
    Découvre le reportage (...)

    9 janvier 2017 par Maxime Agnes Témoignages 80 visites
  • Lancer mon appel pour un réveil écologique

    Les auteurs du Manifeste pour un réveil écologique mettent à disposition de toutes et tous une plateforme permettant de lancer son appel personnalisé pour un réveil écologique dans l’objectif d’interpeller les employeurs via les réseaux sociaux, linkedin en premier lieu.
    Il y a un an, 30 000 étudiants ont manifesté leur frustration face à un monde du travail déconnecté des enjeux écologiques.
    Aujourd’hui, nous, étudiants, jeunes diplômés et professionnels, interpellons nos employeurs. Nous exigeons d’eux des actions spécifiques, reflétant une prise en compte sérieuse de l’urgence écologique.
    Ces revendications sont le fruit de la réflexion du collectif (...)

    9 novembre 2019 par Gérald Majou Témoignages 25 visites
  • Arrêtons de parler de « capital naturel », la nature n’a pas de prix

    Combien pour la nature ? Shutterstock
    Bram Büscher, Wageningen University et Robert Fletcher, Wageningen University
    Au cours des dix dernières années, un réseau de plus en plus dense d’acteurs et d’organisations a promu l’idée d’un « capital naturel ». Ce serait la clé d’un développement durable, en permettant notamment d’exprimer les questions de conservation dans des termes que les économistes, les politiciens et les PDG comprennent.
    Au récent Congrès mondial de la nature, qui s’est tenu en septembre 2016 à Hawaï, le capital naturel a été omniprésent, avec le lancement en grande pompe du protocole du capital naturel et l’annonce d’une nouvelle (...)

    24 avril 2017 par Gérald Majou Débats 65 visites
  • Connaissez-vous… l’habitat participatif ?

    L’habitat participatif, késako ?
    L’habitat participatif permet à des groupes de citoyens de concevoir, créer et gérer leur habitat collectivement. Il s’agit en général d’un groupe de personnes/foyers qui décident d’habiter ensemble et de partager plusieurs pièces et services commun-e-s. La différence avec une simple colocation est que chaque foyer dispose de son propre logement mais que et les habitants conçoivent, réalisent et gèrent ensemble des parties communes. Le concept a déjà séduit en Allemagne, en Suisse ou encore en Suède et gagne en popularité en France, notamment depuis la crise financière de 2008.
    L’habitat participatif a plusieurs (...)

    11 avril 2017 par Cassandre Charrier Témoignages 31 visites
  • Ecooparc : générer des projets coopératifs en territoires ruraux

    Né en 2014 dans la région du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, le Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. ) Ecooparc est un « générateur de projets » spécialisé dans la coopération économique comme clé du développement de projets sociaux et solidaires en milieu rural. À travers une méthodologie propre, Ecooparc accompagne des acteurs prêts à agir sur le terrain, par l’identification des enjeux dans le territoire. Il structure et pérennise des projets dans des domaines aussi variés que l’écoconstruction, les circuits-courts alimentaires et financiers, l’éducation populaire, le recyclage, le (...)

    6 juin 2017 par LelaboESS Témoignages 34 visites
  • Pourquoi et comment la finance doit revenir à plus de responsabilité ?

    Christophe Revelli, Kedge Business School
    L’autorité du dogme néo-libéral au sein des économies
    La crise des subprimes de 2008 a remis en lumière (après les crises de la fin des années 1990–début 2000) que la finance ne jouait plus le rôle initial qu’elle devrait jouer : financer l’économie réelle. La nouvelle stagnation séculaire qui a succédé à la crise financière n’a fait qu’accentuer le chômage de masse, la précarisation des sociétés, l’endettement public et privé. Au final, seules les banques ont profité des sauvetages publics pour se relancer et mettre en avant un peu plus le célèbre dicton « privatiser les profits, socialiser les pertes ».
    Les économies (...)

    4 décembre 2016 par admin R&D 207 visites

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires