Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables (ODD n°11 - Société)

11.1 D’ici à 2030, assurer l’accès de tous à un logement et des services de base adéquats et sûrs, à un coût abordable, et assainir les quartiers de taudis.

11.2 D’ici à 2030, assurer l’accès de tous à des systèmes de transport sûrs, accessibles et viables, à un coût abordable, en améliorant la sécurité routière, notamment en développant les transports publics, une attention particulière devant être accordée aux besoins des personnes en situation vulnérable, des femmes, des enfants, des personnes handicapées et des personnes âgées.

11.3 D’ici à 2030, renforcer l’urbanisation inclusive et durable pour tous et les capacités de planification et de gestion participatives, intégrées et durables des établissements humains dans tous les pays.

11.4 Renforcer les efforts de protection et de préservation du patrimoine culturel et naturel mondial.

11.5 D’ici à 2030, réduire considérablement le nombre de personnes tuées et le nombre de personnes touchées par les catastrophes, y compris celles d’origine hydrique, et réduire considérablement le montant des pertes économiques qui sont dues directement à ces catastrophes exprimé en proportion du produit intérieur brut mondial, l’accent étant mis sur la protection des pauvres et des personnes en situation vulnérable.

11.6 D’ici à 2030, réduire l’impact environnemental négatif des villes par habitant, en accordant une attention particulière à la qualité de l’air et à la gestion, notamment municipale, des déchets.

11.7 D’ici à 2030, assurer l’accès de tous, en particulier des femmes et des enfants, des personnes âgées et des personnes handicapées, à des espaces verts et des espaces publics sûrs.

11.a Favoriser l’établissement de liens économiques, sociaux et environnementaux positifs entre zones urbaines, périurbaines et rurales en renforçant la planification du développement à l’échelle nationale et régionale.

11.b D’ici 2020, accroître considérablement le nombre de villes et d’établissements humains qui adoptent et mettent en œuvre des politiques et plans d’action intégrés en faveur de l’insertion de tous, de l’utilisation rationnelle des ressources, de l’adaptation aux effets des changements climatiques et de leur atténuation et de la résilience face aux catastrophes, et élaborer et mettre en œuvre, conformément au Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe (2015-2030), une gestion globale des risques de catastrophe à tous les niveaux.

11.c Aider les pays les moins avancés, y compris par une assistance financière et technique, à construire des bâtiments durables et résilients en utilisant des matériaux locaux.

Articles

  • AFUL Chantrerie

    En juin 2010, l’AFUL Chantrerie (Association Foncière Urbaine Libre, voir les statuts) voyait le jour pour permettre la contractualisation entre un opérateur privé, COFELY Services, et plusieurs établissements du site de la Chantrerie pour le financement, la conception, la réalisation et l’exploitation d’une chaufferie bois et d’un réseau de chaleur. En 2016, l’AFUL Chantrerie a accueilli de nouveaux partenaires, principalement privés. L’association regroupe aujourd’hui 15 membres. Les projets de l’AFUL Chantrerie sont développés sur son site : http://web.imt-atlantique.fr/x-dg/aful-c/index.php?page=Projets-transitions. Ils concernent 6 ruches d’abeilles, 70 (...)
    14 octobre 2019 par rivoal Fiches pratiques 110 visites
  • Les nouvelles règles du jeu de la responsabilité sociale des entreprises

    Rse.
    Arnaud Van Waeyenberge, HEC School of Management – Université Paris-Saclay et David Restrepo Amariles, HEC School of Management – Université Paris-Saclay
    Les normes issues des pratiques de responsabilité sociale des entreprises peuvent-elles s’apparenter aux normes juridiques classiques ? Oui, car la RSE s’impose de plus en plus comme un véritable système normatif à même de se substituer au droit. Une avancée importante alors que, comme le montre l’indice 2017 des 100 Most Sustainable Corporations in the World, les entreprises – notamment françaises – sont de plus en plus proactives en matière de pratiques responsables.
    La responsabilité (...)

    2 mai 2017 par Gérald Majou Veille 41 visites
  • Projet Paris Sud Université Verte

    Le projet PSUV a vu le jour en 2011, après avoir été sélectionné parmi 40 autres dossiers. L’objectif de ce projet est de constituer et d’animer un groupe de réflexion, d’expertise, de recherche, d’information et d’éducation aux "bonnes pratiques environnementales". Ce groupe agit aujourd’hui en concertation avec les services de l’Université afin de créer une politique de développement soutenable. Il intègre des compétences internes (chercheurs, étudiants, personnels administratifs et de communication ...) et externes (entreprises, associations, collectivités ...) sur des sujets tels que le recyclage des déchets, la gestion des espaces naturels, les (...)
    22 décembre 2016 par Jean-Michel LOURTIOZ Fiches pratiques 121 visites
  • [Appel à candidatures] 12 évènements à la cité fertile pour soutenir les ODD

    Vous détenez les solutions d’une économie responsable ? Vous souhaitez organiser un événement sur un des thèmes des Objectifs du Développement Durable (ODD) pour rencontrer et mobiliser vos publics ?
    Participez à cet appel à candidatures jusqu’au 30 novembre !
    Pour réunir, inspirer et mobiliser les publics autour de la transition écologique, la Cité Fertile offre en 2020, 12 événements autour des Objectifs de Développement Durable (ODD), en lançant un appel à candidatures à toute association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (...)

    24 novembre 2019 par LelaboESS Témoignages 2 visites
  • Vers des campus zéro carbone

    Skema est certifié ISO 14001 pour ces campus de Lille et Sophia Antipolis, et 9001 pour Paris-La Défense. Depuis 2013, Skema mène sur ses campus dans les régions dans lesquelles elle est implantée, et avec ses partenaires des actions concrètes de diminution de ses GES : baisser nos consommations d’énergie, favoriser les déplacements alternatifs (PDE, covoiturages, vélos electriques, Auto Bleue), dématérialisation et télétravail, réduire l’impact de nos infrastructures, diminuer nos déchets : tris et recyclages, développer nos achats responsables, ...mobiliser l’ensemble des acteurs vers le passage à l’action ex le challenge mobilité des 21 et 22 sept. (...)
    20 octobre 2016 par Rosanne CARLIER Fiches pratiques 95 visites
  • Co-construction du plan de formation avec les personnels

    Le service ressources humaines, en lien avec la Direction de l’établissement, a opté progressivement pour une co-construction du plan de formation. A cela est associée une augmentation du budget formation, cette dernière étant vue comme essentielle pour tous les membres du personnel, quel que soit leur statut. A chaque début d’année, les personnels émettent et hiérarchisent leurs voeux de formation, qui sont validés par leur supérieur hiérarchique et transmis au service ressources humaines. Ce dernier tranche en fonction des demandes des personnels, des priorités de l’établissement, des contraintes budgétaires et des possibilités de formation. En (...)
    16 septembre 2016 par Alexis FRANCOIS, Antoine Lanthony Fiches pratiques 81 visites
  • ADEME - Enquête Nationale sur l’Autopartage - Edition 2016

    Recommandations aux collectivités pour le développement des services d’autopartage en boucle – plusieurs documents
    Cette étude menée en 2016 constitue une mise à jour de la première édition de l’Enquête Nationale sur l’Autopartage qui avait été réalisée en 2012 et constituait la première enquête d’envergure sur les usagers, usages et impacts de l’autopartage en France.
    Menée auprès de 2 090 usagers abonnés à 20 services d’autopartage différents, elle montrait l’effet « déclencheur de multimodalité » de l’autopartage en boucle : l’autopartage permettait aux habitants des villes de s’affranchir de la voiture individuelle, de découvrir et de s’approprier d’autres (...)

    9 mai 2017 par Armelle Carnet Lebeurrier Veille 31 visites
  • Mise en place d’une gestion différenciée des espaces verts et passage au "zéro phyto"

    Depuis 2013, l’Université de Rouen-Normandie a mis en œuvre une gestion différenciée de ses espaces verts en y intégrant une démarche « zéro phyto ». Cette nouvelle gestion a pour objectif de favoriser la biodiversité végétale et animale mais également de contribuer à la protection de la ressource en eau et de la santé des membres de la communauté universitaire. Les pratiques liées à la gestion différenciée et l’abandon de l’utilisation des herbicides font inévitablement évoluer l’aspect des espaces verts en laissant s’exprimer des espèces végétales cataloguées comme « mauvaises herbes ». En effet, l’établissement est passé de 100% d’espaces tondus de façon tout (...)
    25 novembre 2016 par Fabien Thoumire Fiches pratiques 148 visites
  • Territoires à énergie positive pour la croissance verte : les associations peuvent désormais bénéficier des soutiens financiers

    Circulaire : Instruction du Gouvernement du 7 novembre 2016 relative à la labellisation et au suivi technique, administratif et financier des territoires à énergie positive pour la croissance verte
    Désormais, des soutiens financiers peuvent aussi être attribués à des personnes morales de droit privé (associations, sociétés d’économie mixte) dans le cadre des territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV).
    Pour consulter le texte intégral

    27 novembre 2016 par Gérald Majou Veille 48 visites
  • Projet de recherche "My Smart Life"

    Le projet H2020 s’inscrit dans le cadre du programme « Smart Cities & Communities » destiné à faire émerger les solutions technologiques sur lesquelles s’appuieront les villes intelligentes de demain. Smart city, villes numériques, green city, connected city ou éco-cités, ces nouveaux espaces urbains ont pour dénominateur commun de chercher à concilier les piliers sociaux, culturels et environnementaux à travers une approche systémique alliant une gouvernance participative et une gestion éclairée des ressources naturelles pour répondre aux besoins des institutions, des entreprises et des citoyens. Ce projet, débuté en décembre 2016 pour une durée de (...)
    7 octobre 2019 par rivoal Fiches pratiques 29 visites

0 | 10 | 20

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires