Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité (ODD n°15 - Biosphère)

15.1 D’ici à 2020, garantir la préservation, la restauration et l’exploitation durable des écosystèmes terrestres et des écosystèmes d’eau douce et des services connexes, en particulier les forêts, les zones humides, les montagnes et les zones arides, conformément aux obligations découlant des accords internationaux

15.2 D’ici à 2020, promouvoir la gestion durable de tous les types de forêt, mettre un terme à la déforestation, restaurer les forêts dégradées et accroître considérablement le boisement et le reboisement au niveau mondial

15.3 D’ici à 2030, lutter contre la désertification, restaurer les terres et sols dégradés, notamment les terres touchées par la désertification, la sécheresse et les inondations, et s’efforcer de parvenir à un monde neutre en matière de dégradation des terres.

15.4 D’ici à 2030, assurer la préservation des écosystèmes montagneux, notamment de leur biodiversité, afin de mieux tirer parti de leurs bienfaits essentiels pour le développement durable

15.5 Prendre d’urgence des mesures énergiques pour réduire la dégradation du milieu naturel, mettre un terme à l’appauvrissement de la biodiversité et, d’ici à 2020, protéger les espèces menacées et prévenir leur extinction

15.6 Favoriser le partage juste et équitable des bénéfices découlant de l’utilisation des ressources génétiques et promouvoir un accès approprié à celles-ci, ainsi que cela a été décidé à l’échelle internationale

15.7 Prendre d’urgence des mesures pour mettre un terme au braconnage et au trafic d’espèces végétales et animales protégées et s’attaquer au problème sous l’angle de l’offre et de la demande

15.8 D’ici à 2020, prendre des mesures pour empêcher l’introduction d’espèces exotiques envahissantes, atténuer sensiblement les effets que ces espèces ont sur les écosystèmes terrestres et aquatiques et contrôler ou éradiquer les espèces prioritaires

15.9 D’ici à 2020, intégrer la protection des écosystèmes et de la biodiversité dans la planification nationale, dans les mécanismes de développement, dans les stratégies de réduction de la pauvreté et dans la comptabilité

15.a Mobiliser des ressources financières de toutes provenances et les augmenter nettement pour préserver la biodiversité et les écosystèmes et les exploiter durablement

15.b Mobiliser d’importantes ressources de toutes provenances et à tous les niveaux pour financer la gestion durable des forêts et inciter les pays en développement à privilégier ce type de gestion, notamment aux fins de la préservation des forêts et du reboisement

15.c Apporter, à l’échelon mondial, un soutien accru à l’action menée pour lutter contre le braconnage et le trafic d’espèces protégées, notamment en donnant aux populations locales d’autres moyens d’assurer durablement leur subsistance

Articles

  • Label DD&RS - Le label développement durable et responsabilité sociétale des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

    Le « Label DD&RS » est un dispositif de valorisation, conçu par les pairs et pour les pairs, de la démarche de Développement Durable et de Responsabilité Sociétale (DD&RS) des établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Il s’appuie sur le référentiel DD&RS 2017 ou, en version anglaise, le SD&CSR framework 2012 conçu par la CGE et la CPU pour piloter notamment la mise en œuvre de la Stratégie Nationale (ou des ODD) pour un développement durable déclinée pour l’enseignement supérieur. A l’échelle nationale le « Label DD&RS » correspond au quatrième chantier prioritaire de la feuille de route de la Conférence Environnementale de (...)
    12 décembre 2016 par Gérald Majou Fiches pratiques 634 visites
  • Verger conservatoire

    Depuis près de dix années, la Région Bourgogne Franche-Comté œuvre à la sauvegarde du patrimoine fruitier régional en soutenant la création de vergers conservatoires des variétés fruitières anciennes et régionales menacées d’extinction par son appel à projets annuel. L’uB a installé sur le campus Montmuzard deux zones : une Allée fruitière (100 x 40 = 4000 m2) un Verger agroécologique (50 x 20 = 1000 m2). La collection fruitière à conserver atteint 36 variétés anciennes locales et nationales réparties entre 10 variétés de cerisiers, 12 variétés de pruniers, 2 variétés de pommiers, 2 variétés de poiriers, 2 variétés de cognassiers, 1 variété de néflier et 7 (...)
    4 septembre 2020 par Amandine BORNECK Fiches pratiques 3 visites
  • Le REFEDD a remis un prix aux lauréats étudiants du concours Jeunes Reporters pour l’Environnement

    Le REFEDD, partenaire de la 2ème édition du concours Jeunes Reporters pour l’Environnement était présent à la cérémonie de remise de prix du concours 2017.
    La cérémonie s’est déroulée mardi 06 juin 2017 au CELSA – L’École des hautes études en sciences de l’information et de la communication de Paris-Sorbonne. Au programme : une table-ronde avec pour thème « Le journalisme de solutions, une nouvelle façon d’aborder l’actualité ? », suivie de la remise des prix aux lauréats du concours.
    Invité par l’équipe Jeunes Reporters pour l’Environnement, découvrez le récapitulatif de la cérémonie où nous avons eu l’opportunité de faire une nouvelle fois parti de l’équipe du (...)

    16 juin 2017 par REFEDD Témoignages 39 visites
  • Mettre du Zéro Déchet dans sa cuisine

    Après notre présentation du documentaire Ma Vie Zéro Déchet qui raconte les joies (et les peines) d’un jeune père de famille vers un mode de vie « zéro déchet » c’est au tour de Juliette, chargée de mission alimentation au REFEDD, de vous partager ses astuces pour entamer sereinement une démarche de réduction de nos déchets au quotidien.
    Pourquoi passer au « Zéro Déchet » ?
    Dans cet article, je partagerai certaines habitudes, certains objets qui permettent de réduire la quantité de déchets que nous produisons. Pourquoi est-ce important ? Nous vivons dans un monde aux ressources finies (certaines, comme le bois, sont renouvelables, mais seulement si elles (...)

    23 mars 2017 par Cassandre Charrier Témoignages 49 visites
  • BIODIVERSITE - PRATIQUES DES ÉTABLISSEMENTS DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR n°2

    ▶ Cette semaine le CIRSES - Collectif pour l’Intégration du développement durable et la Responsabilité Sociétale dans l’Enseignement Supérieur - vous propose une sélection de pratiques issues de son site participatif ESResponsable.org sur le thème de la Biodiversité.
    La biodiversité peut être une notion complexe à appréhender mais de nombreux sites internet et vidéos existent pour comprendre ce qu’elle est et l’expliquer aux autres : La biodiversité en bref - http://www.biodiversitweb.fr/index.php/la-biodiversite-en-bref/ Définition et enjeux de base : https://www.afbiodiversite.fr/documentation/preserver-la-biodiversite-cest-aussi-nous-preserver Film de (...)

    6 janvier 2020 par Elise Coriton Bunel Témoignages 135 visites
  • Le Rucher de Supméca

    L’association « Le Rucher de Supméca » regroupe des étudiants, des enseignants et du personnel administratif. Elle a pour objectif de développer et transmettre ses connaissances en apiculture et ainsi participer à la préservation des populations d’abeilles, qui jouent un rôle essentiel dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels. Situé en zone très urbanisée mais en bord de Seine, l’environnement proche de Supméca compte de nombreux espaces vert et jardins privés. Le parc compte 12 ruches dont 8 vivantes fin 2015, chaque ruche abritant environ 40 000 abeilles. Pour faciliter le travail des abeilles, l’environnement proche du rucher (...)
    17 octobre 2016 par Alexis FRANCOIS, Antoine Lanthony Fiches pratiques 69 visites
  • Face au réchauffement climatique, la reforestation n’est qu’une partie de la solution

    Planter près d’un milliard d’hectares d’arbres dans le monde constituerait l’« instrument le plus efficace et le plus économique » pour combattre le changement climatique, avance une récente étude parue en juillet dernier dans la revue Science.
    La croissance des arbres ne suit pas le rythme des émissions de CO2… Shutterstock
    Duncan McLaren, Lancaster University
    Les chercheurs y affirment que la reforestation pourrait capter 205 gigatonnes du carbone présent dans l’atmosphère – soit ce que nos émissions mondiales actuelles produiraient sur vingt ans. Mais les critiques estiment ce résultat exagéré, voire dangereux.
    Si (...)

    29 août 2019 par McLaren Duncan Débats 20 visites
  • [Appel à candidatures] 12 évènements à la cité fertile pour soutenir les ODD

    Vous détenez les solutions d’une économie responsable ? Vous souhaitez organiser un événement sur un des thèmes des Objectifs du Développement Durable (ODD) pour rencontrer et mobiliser vos publics ?
    Participez à cet appel à candidatures jusqu’au 30 novembre !
    Pour réunir, inspirer et mobiliser les publics autour de la transition écologique, la Cité Fertile offre en 2020, 12 événements autour des Objectifs de Développement Durable (ODD), en lançant un appel à candidatures à toute association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (...)

    24 novembre 2019 par LelaboESS Témoignages 1 visite
  • Agir sur les campus pour transformer la société : l’ESS par et pour les étudiant·e·s

    Une tribune de Sébastien Chaillou, Président de la coopérative Solidarité Étudiante.
    Dans un contexte ou la précarité accompagne les jeunes durant leurs études et souvent même au delà, l’ESS est un outil dont une génération d’étudiant∙e∙s doit pouvoir s’emparer.
    Un article repris du site "le Labo de l’ESS", un site sous licence Creative Commons
    La mise en commun de ressources, même faibles, dans un cadre d’auto-organisation permet aux étudiant∙e∙s de répondre à leurs besoins. C’est sur cette base, par exemple, que Solidarité Etudiante a été créée en 2013. Nous n’acceptions pas que nos besoins vitaux, comme le logement ou la restauration, soient soumis au (...)

    6 novembre 2016 par Michel Briand Témoignages 64 visites
  • Biomimétisme, connaissez-vous Janine Benyus ?

    Janine Benyus est une écologue américaine qui a publié un premier livre consacré au biomimétisme en 1997. Cette ouvrage de référence a suscité un intérêt dépassant ses espérances, tant auprès du grand public que dans le monde scientifique ou même dans le monde de l’entreprise. Leonard de Vinci, il y 500 ans, avait posé les fondements du biomimétisme avant l’heure : « Va prendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur. »
    Janine Benyus prone une innovation inspirée par la nature :« La nature a déjà résolu les problèmes auxquels nous sommes confrontés. Les animaux, les plantes et les microbes sont des ingénieurs accomplis. Voilà le message du (...)

    8 novembre 2016 par Yvan Billa R&D 94 visites

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires