Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie (ODD n°4 - Société)

4.1 D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons suivent, sur un pied d’égalité, un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit et de qualité, qui débouche sur un apprentissage véritablement utile
4.2 D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire

4.3 D’ici à 2030, faire en sorte que les femmes et les hommes aient tous accès dans des conditions d’égalité à un enseignement technique, professionnel ou tertiaire, y compris universitaire, de qualité et d’un coût abordable

4.4 D’ici à 2030, augmenter considérablement le nombre de jeunes et d’adultes disposant des compétences, notamment techniques et professionnelles, nécessaires à l’emploi, à l’obtention d’un travail décent et à l’entrepreneuriat

4.5 D’ici à 2030, éliminer les inégalités entre les sexes dans le domaine de l’éducation et assurer l’égalité d’accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d’enseignement et de formation professionnelle

4.6 D’ici à 2030, veiller à ce que tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes, hommes et femmes, sachent lire, écrire et compter

4.7 D’ici à 2030, faire en sorte que tous les élèves acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable, notamment par l’éducation en faveur du développement et de modes de vie durables, des droits de l’homme, de l’égalité des sexes, de la promotion d’une culture de paix et de non-violence, de la citoyenneté mondiale et de l’appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable

4.a Faire construire des établissements scolaires qui soient adaptés aux enfants, aux personnes handicapées et aux deux sexes ou adapter les établissements existants à cette fin et fournir un cadre d’apprentissage effectif qui soit sûr, exempt de violence et accessible à tous

4.b D’ici à 2020, augmenter considérablement à l’échelle mondiale le nombre de bourses d’études offertes aux pays en développement, en particulier aux pays les moins avancés, aux petits États insulaires en développement et aux pays d’Afrique, pour financer le suivi d’études supérieures, y compris la formation professionnelle, les cursus informatiques, techniques et scientifiques et les études d’ingénieur, dans des pays développés et d’autres pays en développement

4.c D’ici à 2030, accroître considérablement le nombre d’enseignants qualifiés, notamment au moyen de la coopération internationale pour la formation d’enseignants dans les pays en développement, surtout dans les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement

Articles

  • Le REFEDD interviewé par News Tank, think tank de l’éducation supérieure et de la recherche

    Audrey Renaudin, présidente du REFEDD en 2016-2017, a répondu le 15 juin dernier aux questions de News Tank Higher Ed & Research, l’agence d’information stratégique dédiée aux dirigeants de l’enseignement supérieur et la recherche. En plus de parler de l’évolution des projets du REFEDD et ses associations membres depuis la création du réseau, elle aborde les transformations réalisées au sein des écoles et universités en terme de développement durable et la volonté du REFEDD à s’engager dans une démarche plus militante. Découvrez ci-dessous une partie de l’interview !
    Attention : News Tank étant un média indépendant, vous devez vous inscrire afin de (...)

    11 juillet 2017 par REFEDD Témoignages 15 visites
  • Journée "Référentiel DD&RS" CPU-CGE

    La CPU et la CGE, en lien avec CIRSES organisaient une journée de formation intitulée "Auto-évaluer son établissement avec le référentiel DD&RS et comparer les exigences de l’auto-évaluation avec les exigences du label".
    Une quarantaine de référents développement durable, novices ou expérimentés, se sont vus présenter le référentiel et ses évolutions. Des groupes de travail ont permis d’aborder plus particulièrement les axes Formation et Recherche.

    16 septembre 2016 Témoignages 56 visites
  • Du collaboratif à l’université : les académiques doivent-ils devenir des « makers » ?

    François-Xavier de Vaujany, Université Paris Dauphine – PSL
    Avec l’économie collaborative et l’économie du partage, le capitalisme est en train de connaître une mutation profonde. Plus que jamais, on entreprend, on expérimente, on bricole ensemble, on co-produit, on co-créé de la valeur pour le plus grand nombre, alimentant par-là même de nouvelles pratiques de travail.
    Comment nos universités vivent-elles ce retournement ? Deviennent-elles plus collaboratives et ancrées dans le « faire » ? Faut-il les faire entrer de plain-pied dans ce « nouveau » monde ? A la fin du clivage entre producteurs et clients, salariés et entrepreneurs, faut-il également (...)

    10 février 2017 par Yvan Billa Débats 88 visites
  • La réussite du programme Innovation durable de SKEMA Business School

    Initié par trois professeurs (Mélanie Ciussi, Christophe Sempels et Dominique Vian) de SKEMA Business School, établissement membre du réseau Campus Responsables, le programme ID (pour Innovation Durable) est parcours centré sur l’innovation et la créativité, et a pour ambition de former des « Social & Business Transformers » grâce à des méthodes pédagogiques innovantes. C’est à la demande de la Direction des programmes et avec le soutien de la Direction qu’une trentaine d’étudiants ont été sélectionnés dès la L3 pour suivre un programme qui tente de réconcilier les sphères environnementale, sociale et économique grâce à des méthodes originales, telles que (...)

    17 septembre 2016 par Campus Responsables Témoignages 53 visites
  • Le Rucher de Supméca

    L’association « Le Rucher de Supméca » regroupe des étudiants, des enseignants et du personnel administratif. Elle a pour objectif de développer et transmettre ses connaissances en apiculture et ainsi participer à la préservation des populations d’abeilles, qui jouent un rôle essentiel dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels. Situé en zone très urbanisée mais en bord de Seine, l’environnement proche de Supméca compte de nombreux espaces vert et jardins privés. Le parc compte 12 ruches dont 8 vivantes fin 2015, chaque ruche abritant environ 40 000 abeilles. Pour faciliter le travail des abeilles, l’environnement proche du rucher (...)
    17 octobre 2016 par Alexis FRANCOIS, Antoine Lanthony Fiches pratiques 76 visites
  • Jeu de rôle sur une thématique socio-économique

    Il s’agit pour un groupe d’étudiants travaillant en binôme d’incarner pendant 4 mois des acteurs réels d’une thématique sociale ayant un lien avec la ville durable. Pendant cette période, les étudiants produisent un travail sur les enjeux, les conflits, la statégie…du point de vue des acteurs représentés. Ils publient des tribunes en interne en interpellant ou non les différentes parties, prennent des positions qu’ils défendront lors d’un débat ouvert au public qui clôture le jeu à l’issue des 4 mois. Ce groupe est encadré par 2 enseignants. Ce travail s’inscrit dans un objectif pédagogique qui permet de manière ludique, à partir de différentes études, (...)
    24 octobre 2016 par Leïla KEBIR Fiches pratiques 68 visites
  • Economie du partage ou partage de l’économie ?

    Une tribune de Cyril Kretzschmar, consultant
    L’économie collaborative a-t-elle quelque chose à voir avec l’économie du partage, share economy, ou plus précisément encore avec l’économie sociale et solidaire, l’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation ? Cette économie humanise-t-elle ou tue-t-elle les marchés ? AirBnB, Uber, LeBonCoin, BlaBlaCar… Les expériences d’économie collaborative se développent à vitesse grand V aujourd’hui, au Québec comme en France, et parfois à échelle planétaire, amenant certains observateurs à parler de l’avènement de nouveaux modèles économiques, voire d’une nouvelle civilisation.
    Epiphénomène ou véritable (...)

    22 février 2017 par LelaboESS Témoignages 63 visites
  • Le Rapport 2017 du WEF-GULF et ISCN sur l’éducation pour le développement durable.

    À l’occasion du World Economic Forum, le International Sustainable Campus Network (ISCN) et le Global University Leader Forum (GULF), ont partagé des études de cas, fournies par 30 des meilleures universités du monde, mettant en avant des initiatives d’exemplarité en matière de responsabilité sociétale et plus précisément sur l’éducation pour la durabilité. 2016 fut l’année de la ratification du Traité de Paris et de l’adoption des 17 Objectif du Développement Durable (ODD) portant sur des problématiques qui touchent toute la société et tous les secteurs. « Selon nous, il est grand temps que la communauté académique repense et redéfinisse de manière sérieuse (...)

    8 février 2017 par Campus Responsables Veille 87 visites
  • Guide pour se former en ligne au développement durable

    Tu souhaites te former en ligne / à distance ? Tu t’intéresses à des sujets qui ne sont pas abordés dans tes études ? Sur le net, il existe des dizaines de MOOC pour te former aux enjeux du développement durable.
    Mais un MOOC, c’est quoi au juste ? L’acronyme MOOC signifie « Massive Open Online Course » que l’on peut traduire par « cours en ligne ouvert et massif ». Il s’agit de cours de niveau universitaire gratuits et libres d’accès. Dans la plupart des cas, aucun prérequis n’est exigé de la part des participant.es. L’inscription sur les différentes plateformes de MOOC est entièrement gratuite, seule la délivrance de certificats (facultatifs) est payante. (...)

    3 avril 2020 par REFEDD Témoignages 46 visites
  • ADEME - Enquête Nationale sur l’Autopartage - Edition 2016

    Recommandations aux collectivités pour le développement des services d’autopartage en boucle – plusieurs documents
    Cette étude menée en 2016 constitue une mise à jour de la première édition de l’Enquête Nationale sur l’Autopartage qui avait été réalisée en 2012 et constituait la première enquête d’envergure sur les usagers, usages et impacts de l’autopartage en France.
    Menée auprès de 2 090 usagers abonnés à 20 services d’autopartage différents, elle montrait l’effet « déclencheur de multimodalité » de l’autopartage en boucle : l’autopartage permettait aux habitants des villes de s’affranchir de la voiture individuelle, de découvrir et de s’approprier d’autres (...)

    9 mai 2017 par Armelle Carnet Lebeurrier Veille 31 visites

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 170

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires