Etudiants de l’INSTN : Pour le réveil de l’eau qui dure

15 septembre 2023 par INSTN DDRS Témoignages 1259 visites

L’INSTN accompagne ses étudiants dans l’organisation de sa cinquième leçon inaugurale sous le signe du climat. Cette leçon inaugurale, destinée à l’ensemble des étudiants en master de l’INSTN de Saclay est placée « sous le signe de l’eau » avec quatre exposés suivis de tables rondes.

L’INSTN s’est engagé depuis 2020 dans une démarche développement durable et responsabilité sociétale. L’école a longtemps cherché la formule adaptée à sa population d’étudiants en masters et au-delà. Après avoir proposé des conférences choisies par la direction en 2020, nous avons suivi une proposition étudiante d’organiser des fresques du climat fin 2020 à distance et pour la promotion 2020-2021 en présentiel.
Ces événements de rentrée ont pu être discutés et critiqués dans le cadre de notre Comité d’enseignement à l’environnement et au développement durable. Nous avons eu des retours très mitigés dans la mesure où, arrivés en master, il avait déjà eu de nombreuses sensibilisation au réchauffement climatique et au besoin d’une transition écologique. Avec une forme de lassitude qu’il nous semblait essentiel de prendre en compte.
Nous avons donc remis notre tablier de travail, accompagné d’étudiants en master et en doctorat ainsi que d’un groupe de jeunes ingénieurs-chercheurs du CEA, le think tank « Energie et société ». L’établissement devenait facilitateur et gestionnaire d’un évènement proposé par et pour des étudiants. Les promotions 2022-2023 ont ainsi organisé des leçons inaugurales sous le signe du climat avec la participation du collectif Pour un réveil écologique dans le cadre de son « tour de France » des établissements d’enseignement supérieur. Il s’agissait d’exposés d’experts suivi de tables rondes, choisis et organisés par les étudiants.
Cette année, compte-tenu du succès de la formule, les organisateurs ont proposé une leçon inaugurale sous le signe de l’eau avec un programme de haut niveau :

Matin

Eau et Energie dans un contexte d’adaptation au changement climatique
Cécile LAUGIER, directrice déléguée en charge de l’environnement et de la prospective pour la direction de la production nucléaire d’EDF

Empreinte hydraulique du système minier et sa projection face au changement climatique
Christopher Bryan, responsable de l’unité géomicrobiologie et monitoring Environnemental au BRGM

Après-midi en anglais pour nos étudiants internationaux

Cycle de l’eau, changement climatique et conflit d’usage
Pascal Maugis, et Christelle Marlin, hydrologues (LCSE, GEOPS)

Les enjeux de l’eau en agriculture
Thierry Caquet, directeur scientifique à l’INRAE

Caractérisation de l’action selon les 5 compétences DD&RS

Licence : CC by-sa

Contacter l’auteur

Portfolio

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires