Cours obligatoire de tronc commun d’école d’Ingénieur sur les enjeux DDRS

1er avril 2019 par Nathalie Guilbert Fiches pratiques 21 visites
0

Description brève

L’objectif du cours « Enjeux économiques, sociétaux et environnementaux pour l’entreprise » est de permettre aux étudiants d’appréhender le Développement Durable (DD) dans sa globalité – triple dimension – et d’en comprendre les racines afin de pouvoir saisir les enjeux de la Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) et être en mesure de pouvoir l’intégrer dans leurs futures responsabilités professionnelles en tant qu’ingénieurs.

Le cours se divise en 3 modules (A & B & C) :

A.Partie DD : Le premier a pour objectif de présenter les grands enjeux du DD et les concepts clé qui lui sont attachés, tels que lanceurs d’alerte, écosystèmes, parties prenantes et OMD . Il mettra en lumière les organisations représentatives et les politiques concernées par la question du DD, de l’international au local ainsi que les déclinaisons mises en œuvre, des protocoles internationaux à l’Agenda 21 local.
B.Partie RSE : Le second module, centré sur la RSE, a pour objectif de mettre en lumière les outils d’intégration du DD dans l’entreprise, tels que les normes et certifications (SA 8000, ISO 26000, etc.), les rapports environnementaux (Bilan C, GRI , etc.) et les techniques de production (écoconception, ACV , économie circulaire, etc.).
C.Partie Economie des entreprises : Ce troisième module a pour objectif d’aborder dans un sens particulièrement pratique, appuyé par des expériences vécues et de nombreux exemples, l’ensemble des relations entre l’entreprise et les aspects économiques. Cours magistral classique.

Éléments facilitateurs pour l’initiative

Dans le cadre de ce cours, une innovation pédagogique est conduite pour les 2 premiers modules A & B afin de favoriser l’attention des étudiants.

Chacun des deux modules comprend deux parties (1 & 2) :

1.Le Cours Magistral - lui-même subdivisé en deux parties :

  • une partie cours, en anglais, conçue comme ressource informative et structurante pour l’apprentissage des notions fondamentales inhérentes à ces modules et,
  • une partie interactive, bilingue (français – anglais), sous forme d’ateliers participatifs et créatifs, basés sur la méthode du « World Café » (« Café Monde ») où les étudiant.e.s formeront des tables rondes de réflexion autour de sujets abordés dans le CM. Ces ateliers ont pour but de créer un espace d’échanges innovants sur des questions laissées en suspens dans le CM afin d’ouvrir et d’élaborer des pistes de réflexion et de futurs champs d’investigation pour le travail de recherche et de présentation demandé au cours des TD qui forment la seconde partie de chacun des 2 modules. Pour les aider dans le processus d’échanges, les étudiant.e.s seront encouragé.e.s à produire des « mind maps » (« cartes mentales ») qui leur seront utiles dans la 2ème phase de leurs travaux de recherche.

2.Les Travaux Dirigés : les étudiants doivent se constituer en groupes de travail sur la base d’affinités et d’intérêt pour la question à traiter. Le choix du sujet et la constitution des groupes auront été effectués à l’issue du CM (10 groupes par TD).
Travail de groupe : les recherches menées par chacun des groupes sur la question choisie feront l’objet d’une restitution sous forme de présentation en classe. Les étudiant.e.s utiliseront le processus de « Design Thinking » - « Pensée Créatrice/Conceptuelle » - afin de réaliser leurs recherches et traiter leur sujet en vue d’élaborer leur présentation. La phase 1, dite « d’observation et de découverte », se basera sur les mind maps créées lors de l’atelier « World Café » et/ou leurs propres notes. Dans la phase 2, « Interprétation », il s’agira pour les étudiant.e.s de contextualiser la problématique de leur sujet afin de pouvoir l’aborder de façon holistique. La phase 3, « Trouver une solution au problème » sera consacrée à la présentation des solutions existantes, aux niveaux organisationnel et/ou politique, tandis que la phase 4, dite de « Mise en place », s’attachera à évaluer ces solutions, soit mettre en lumière leurs points forts et faibles, et par conséquent exercer les compétences d’analyse et l’esprit critique des étudiant.e.s. La phase 5, de « Diffusion et communication », rendra compte des réflexions, opinions et cheminement propre de chacun des groupes.

Exemples de projets réalisés :
- Boycott du Nutella
- McDonald’s et la RSE
- Cas du Médiator - Servier

Evaluation du cours : les présentations en TD font l’objet d’une évaluation. Par ailleurs, à l’issue de chaque présentation, l’enseignante pose, aux autres groupes (1 question par groupe), une série de questions y afférant. Chaque réponse de groupe est évaluée et la note appliquée à l’ensemble des étudiant.e.s. Par ailleurs, il est souhaitable que les étudiant.e.s aient un contrôle final, sous forme de QCM, afin d’évaluer leur connaissance globale en fin de cours (prenant en compte les CM & les présentations).

Freins, difficultés rencontrées et solutions

Ce cours donné en anglais est perçu comme difficile à suivre par certains étudiants. Un accompagnement à l’anglais est pourtant proposé aux élèves avec l’accès à un lexique adapté.

Bilan

  • Les compétences acquises :
    Cotation 1 : Bases acquises. Mise en pratique encadrée ou procédure fiable (« Effectue »)
    Cotation 2 : Mise en pratique autonome (« Maîtrise »)
    Cotation 3 : Peut former ses collègues ou des collaborateurs (« Déploie »)
  • Évaluation du cours par les étudiants :

    Les étudiants sont globalement intéressés par la réalisation des projets et les échanges qu’ils peuvent faire lors des exposés.
    Cette méthode pédagogique semble efficace pour diffuser des connaissances en DDRS et susciter la curiosité des étudiants.

Contacter l’auteur

Portfolio

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires