Podcast : Vous prendrez bien un peu de « low tech » ?

11 mai 2023 par Elsa Couderc, Jennifer Gallé, Morgan Meyer Témoignages 122 visites

Découvrez le nouveau podcast de The Conversation France : « L’échappée Sciences ». Deux fois par mois, un sujet original traité par une interview de scientifique et une chronique de l’un·e de nos journalistes.



Myco-matériaux, deshydrateur, chauffe-eau et four solaires, filtre à eau céramique, pédalier multifonctions, banque de graines, frigo du désert, toilettes sèches, cuir de kombucha, vélo cargo, éolienne 20 W, maisons bioclimatiques… Cette liste à la Prévert vous dira sans doute quelque chose si vous aimez adopter, voire fabriquer, des objets capables de rendre le quotidien plus simple et plus durable.

Parce qu’elles cherchent à atteindre une frugalité efficace, les « low tech » intéressent dans notre pays un public grandissant à l’heure des dérèglements environnementaux et de la raréfaction des ressources. En témoigne le périple de plusieurs années entrepris par le Nomade des mers, ce voilier parti faire le tour du monde pour documenter les « low tech » utilisées sur la planète !

Une aventure qui s’est achevée à l’été 2022 à Concarneau, en Bretagne, donnant lieu au premier festival des « low tech » en France.

Invité du nouvel épisode de notre podcast « L’échappée Sciences », le sociologue Morgan Meyer (CNRS, Mines Paris) revient sur l’émergence de ce mouvement. Avec lui, on part à la découverte de ces pratiques qui dépassent de très loin le bidouillage. Où ce courant a-t-il émergé ? Pourquoi la Bretagne s’impose-t-elle comme un territoire « laboratoire » pour ces initiatives ? Les « low tech » pourront-elles un jour se déployer à grande échelle ? Autant de questions auxquelles Morgan Meyer apporte des éléments de réponse et de compréhension.

Pour la chronique de ce nouvel épisode, on se demande justement jusqu’où peuvent aller les « low tech » dans notre société très éprise de high tech. De la réparabilité des appareils électroniques à la chasse au gaspillage dans le cloud et les data centers, les chercheuses et les chercheurs tentent de penser un monde plus économe.

Mais certaines approches techniques, qui partent du monde tel qu’il est aujourd’hui, peuvent se heurter à l’« effet rebond » : en optimisant nos utilisations d’énergie ou de ressources, on peut en fait provoquer une augmentation globale de la consommation. Pour dépasser ce paradoxe, des scientifiques font le chemin inverse : ils et elles partent de l’objectif à atteindre – et à définir – pour inventer une informatique intrinsèquement frugale et des chaînes de production et d’interdépendances techniques adaptées à un monde sobre.

Bonne écoute !

Pour aller plus loin
Small is beautiful : A study of economics as if people mattered, E.F. Schumacher (1973)
La Convivialité, Ivan Illich (1973)
Authoritarian and democratic technics. Technology and culture, Lewis Mumford (1964)
Expérimenter et rendre désirables les low tech : Une pragmatique de la documentation, Morgan Meyer (2022)
Et aussi…
La coopérative Les Zuts, spécialisée dans la construction de tiny houses low tech
Le Low tech Lab


Crédits : Animation et conception, Jennifer Gallé et Elsa Couderc. Réalisation, Romain Pollet. Musique du générique : « Chill Trap » de Aries Beats. Extrait du générique de la série « MacGyver » Randy Edelman - Adaptation : Jacky Giordano.

The Conversation

The authors do not work for, consult, own shares in or receive funding from any company or organisation that would benefit from this article, and have disclosed no relevant affiliations beyond their academic appointment.

Voir en ligne : https://theconversation.com/podcast...

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Contacter l’auteurContacter l’auteurContacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires