Projet « Adopt a bee, be api »

30 janvier 2017 par CEMAS ESSEC Fiches pratiques 63 visites
1

Description brève

Depuis 2012, le programme « Adopt a bee, be api » s’est mis en place pour créer le Rucher ESSEC. Des salariés achètent des ruches et l’ESSEC offre les infrastructures et la formation par un apiculteur toute l’année. Des associations étudiantes peuvent aussi participer.

Éléments facilitateurs pour l’initiative

- Plusieurs personnes qui portent le projet.
- Les abeilles ESSEC évoluent dans un environnement sain et protégé. La ville de Cergy n’utilise pas de produits phytosanitaires chimiques depuis plusieurs années, pas de proximité de champs et de lieux pollués. Accès à des espaces floraux adaptés et forêts mellifères (acacias et châtaigniers).
- Abeille = miel : capital sympathie. Elle est le symbole de la biodiversité et d’une alimentation bonne pour la santé. Elle est au cœur de la chaîne alimentaire.
- Projet attractif pour les non experts.

Freins, difficultés rencontrées et solutions

- Beaucoup d’ondes wifi à cause des appareils électroniques sur le campus qui sont mauvaises pour les abeilles : surveillance des ruches.
- Limiter le rucher à 10 ruches pour des raisons de sécurité et de bon suivi de l’expérience.
- Saisonnalité, la récolte du miel dans le Val d’Oise se fait en août, période de vacances et donc d’absence des étudiants et salariés. Permanence ou relais à assurer/anticiper.

Bilan

- 10 ruches installées sur le toit du campus de Cergy de l‘ESSEC
- 15 salariés formés et impliqués dans le programme « Adopt a bee, be api »

Contacter l’auteur

Portfolio

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires