Recherche

Articles

  • Biomimétisme, connaissez-vous Janine Benyus ?

    Janine Benyus est une écologue américaine qui a publié un premier livre consacré au biomimétisme en 1997. Cette ouvrage de référence a suscité un intérêt dépassant ses espérances, tant auprès du grand public que dans le monde scientifique ou même dans le monde de l’entreprise. Leonard de Vinci, il y 500 ans, avait posé les fondements du biomimétisme avant l’heure : « Va prendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur. »
    Janine Benyus prone une innovation inspirée par la nature :« La nature a déjà résolu les problèmes auxquels nous sommes confrontés. Les animaux, les plantes et les microbes sont des ingénieurs accomplis. Voilà le message du (...)

    8 novembre 2016 par Yvan Billa R&D 79 visites
  • Création du groupe de recherche Analyse du Cycle de Vie et Chimie durable (CyVi) au sein de l’ISM

    En 2012, l’ISM s’est doté d’un groupe de recherche (CyVi) spécialisé en Analyse du Cycle de Vie, grâce à une chaire d’accueil de la région Aquitaine qui a permis le recrutement d’un professeur à l’Université de Bordeaux. En 2015, l’ENSCBP a recruté un Maître de Conférences afin de soutenir le développement du groupe. Les travaux menés par CyVi portent sur l’amélioration des méthodes d’ACV (création de données d’inventaire, développement d’indicateurs d’impact sur l’environnement, etc.) et à l’application de l’ACV à différentes filières prioritaires de la Région : chimie et procédés verts, matériaux, aérospatiale, (...)
    10 octobre 2016 par Antoine LEGRAND Fiches pratiques 83 visites
  • Ostwaldergraben : systèmes biologiques de dépollution des eaux pluviales

    Le projet a démarré en 2010, à l’initiative de l’ENGEES et de la Communauté Urbaine de Strasbourg, dans le but de limiter les sources de pollution d’un cours d’eau urbain de médiocre qualité, sous pression de la directive cadre sur l’eau. La CUS a réalisé l’équipement du terrain (trois prototypes de dépollution des eaux pluviale), l’ENGEES (via le Ministère de l’Agriculture) a financé une thèse (2011-2014) et amené ses compétences scientifiques.
    10 octobre 2016 par Patrick MEIER Fiches pratiques 63 visites
  • Pour une science ouverte au service du bien commun : vers un serment des chercheurs et chercheuses ?

    Pour que les sciences continuent à servir les humains et le monde auquel elles appartiennent, l’Association science et bien commun (ASBC) croit que les chercheurs et chercheuses scientifiques doivent assumer leur pleine responsabilité sociétale.
    À cet effet, l’ASBC cherche une manière d’amener les chercheurs et chercheuses à s’engager formellement à inclure dans leur pratique de la recherche scientifique une réflexion sur les aspects sociaux et environnementaux de leur travail et à agir en conséquence.
    Les idées suivantes nous sont apparues intéressantes : un serment professionnel pour les scientifiques, une lettre d’engagement personnelle, ou encore (...)

    27 février 2017 par Gérald Majou R&D 98 visites
  • La recherche et l’innovation responsable, connaissez-vous la RRI ?

    La Recherche et l’Innovation Responsables, c’est :
    Impliquer la société dans les sciences et l’innovation – le plus en amont possible – pour que les résultats soient en accord avec les valeurs de la société. Un terme général qui rassemble les différents aspects de la relation entre Recherche & Innovation (R&I) et société : implication des publics, libre accès, égalité de genre, éducation aux sciences, éthique et gouvernance. Une question transversale au sein du programme Horizon 2020, le programme européen pour la Recherche et l’Innovation 2014-2020.
    Pourquoi la RRI ?
    Les sciences et technologies sont de véritables leviers qui ont (...)

    29 décembre 2016 par Gérald Majou R&D 150 visites
  • « Manhattan », science (en) fiction

    Dans le champ de la culture scientifique et technique s’est fait jour la nécessité, non pas tant de diffuser des savoirs – but que l’expansion croissante des connaissances condamne inéluctablement à l’échec – que de renforcer une relation de curiosité, de familiarité au monde scientifique et à la saisie des enjeux complexes liant technosciences et choix sociétaux.
    Les séries télévisuelles s’affirmant aujourd’hui comme un des lieux d’avant-garde de la création culturelle, il n’est peut-être somme toute pas si étonnant d’y découvrir des médiums pertinents pour cette vaste entreprise.
    La science entrain de se faire. WGN (...)

    30 avril 2017 par Gérald Majou Débats 72 visites
  • Conflits d’intérêts : oui, la recherche peut s’en débarrasser !

    Affichage à Bruxelles. Corporate Europe Observatory/Flickr, CC BY-NC-SA
    Rémy Slama, Université Grenoble Alpes
    Dans un premier article, nous avons vu comment les conflits d’intérêts pouvaient perturber les deux premières étapes de la gestion des risques sanitaires et environnementaux, à savoir l’alerte et la recherche. Concentrons-nous sur la troisième étape, celle de l’expertise. Elle peut être faussée en jouant sur la composition du groupe d’experts consulté : prenons un exemple vieux de deux siècles, celui de la protection des ouvriers du plomb, pour l’illustrer.
    À la fin du XVIIIe siècle, malgré les publications de médecins français (...)

    13 février 2019 par Gérald Majou Débats 4 visites
  • Vers l’intelligence étendue ?

    Un article qui propose une posture aussi salutaire que difficile à acquérir pour apprivoiser l’incertitude grandissante que nous éprouvons tous actuellement et la dépouiller de ses attributs anxiogènes ! En d’autres mots, les compétences DD&RS (notamment prospective) sont une nécessité vitale pour notre écologie environnementale et cognitive mais face aux limites humaines seront-t-elles suffisamment partagées pour survivre à l’accélération du futur ? G.Majou
    Intervenant dans un débat en ligne du New York Times autour des enjeux de l’IA, Joi Ito (@joi), le directeur du Media Lab du MIT, expliquait que même très bien intentionné, l’usage des (...)

    14 mars 2017 par Gérald Majou Débats 76 visites
  • Ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations

    Un amas de bactéries Escherichia Coli grossi 10,000 fois. Eric Erbe/wikipedia
    Marc-André SELOSSE, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Sorbonne Universités
    Nous publions ici quelques extraits de la conclusion du livre de Marc-André Selosse : « Jamais seul. Ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations », à paraître le 14 juin 2017 aux éditions Actes Sud.
    Notre cheminement commence dans les îles du Pacifique, de nuit. La Lune illumine le bord de mer, et l’onde, qui est claire, laisse passer la lumière. On devine le fond.
    Un petit calmar, Euprymna scolopes, chasse à la lueur lunaire. La pénombre propice (...)

    13 février 2019 par Yvan Billa R&D 6 visites
  • « En direct des espèces » : avez-vous vu Obama dans votre jardin ?

    Voilà un titre qui vaudra à cet article des visiteurs qui n’auront pas prêté attention à la rubrique – il s’agit bien d’espèces, de biologie, et en aucun cas de politique, même à une époque où les frasques du nouveau président des États-Unis défrayent la chronique. Obama, le précédent, a peut-être décidé de visiter la campagne française pour se ressourcer ?
    Nous débutons avec cet article une collaboration avec les chercheurs de l’ISYEB (Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité, Muséum national d’Histoire naturelle, Sorbonne Universités). Ils proposeront chaque mois une chronique scientifique de la biodiversité : « En direct des espèces ». Objectif : (...)

    13 mars 2017 par Yvan Billa R&D 55 visites

0 | 10 | 20

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires