Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable (ODD N°2 - Société)

2.1 D’ici à 2030, éliminer la faim et faire en sorte que chacun, en particulier les pauvres et les personnes en situation vulnérable, y compris les nourrissons, ait accès tout au long de l’année à une alimentation saine, nutritive et suffisante

2.2 D’ici à 2030, mettre fin à toutes les formes de malnutrition, y compris en réalisant d’ici à 2025 les objectifs arrêtés à l’échelle internationale relatifs aux retards de croissance et à l’émaciation parmi les enfants de moins de 5 ans, et répondre aux besoins nutritionnels des adolescentes, des femmes enceintes ou allaitantes et des personnes âgées

2.3 D’ici à 2030, doubler la productivité agricole et les revenus des petits producteurs alimentaires, en particulier les femmes, les autochtones, les exploitants familiaux, les éleveurs et les pêcheurs, y compris en assurant l’égalité d’accès aux terres, aux autres ressources productives et intrants, au savoir, aux services financiers, aux marchés et aux possibilités d’ajout de valeur et d’emploi autres qu’agricoles

2.4 D’ici à 2030, assurer la viabilité des systèmes de production alimentaire et mettre en œuvre des pratiques agricoles résilientes qui permettent d’accroître la productivité et la production, contribuent à la préservation des écosystèmes, renforcent les capacités d’adaptation aux changements climatiques, aux phénomènes météorologiques extrêmes, à la sécheresse, aux inondations et à d’autres catastrophes et améliorent progressivement la qualité des terres et des sols

2.5 D’ici à 2020, préserver la diversité génétique des semences, des cultures et des animaux d’élevage ou domestiqués et des espèces sauvages apparentées, y compris au moyen de banques de semences et de plantes bien gérées et diversifiées aux niveaux national, régional et international, et favoriser l’accès aux avantages que présentent l’utilisation des ressources génétiques et du savoir traditionnel associé et le partage juste et équitable de ces avantages, ainsi que cela a été décidé à l’échelle internationale

2.a Accroître, notamment dans le cadre du renforcement de la coopération internationale, l’investissement en faveur de l’infrastructure rurale, des services de recherche et de vulgarisation agricoles et de la mise au point de technologies et de banques de gènes de plantes et d’animaux d’élevage, afin de renforcer les capacités productives agricoles des pays en développement, en particulier des pays les moins avancés

2.b Corriger et prévenir les restrictions et distorsions commerciales sur les marchés agricoles mondiaux, y compris par l’élimination parallèle de toutes les formes de subventions aux exportations agricoles et de toutes les mesures relatives aux exportations aux effets similaires, conformément au mandat du Cycle de développement de Doha

2.c Adopter des mesures visant à assurer le bon fonctionnement des marchés de denrées alimentaires et des produits dérivés et faciliter l’accès rapide aux informations relatives aux marchés, y compris les réserves alimentaires, afin de contribuer à limiter l’extrême volatilité du prix des denrées alimentaires

Articles

  • Impacts du glyphosate sur la santé et l’environnement, ce que dit la science

    Alors que l’initiative citoyenne européenne « Stop Glyphosate » a réuni le 15 juin dernier le million de signatures nécessaire pour être étudiée par la Commission européenne, les débats se poursuivent dans l’UE au sujet du renouvellement de la licence d’utilisation de cet herbicide chimique. Au cœur des discussions, la question de la dangerosité de ce produit pour la santé et l’environnement. Ce lundi 26 juin, l’État de Californie a pour sa part tranché en décidant de classer le glyphosate-Roundup comme potentiellement cancérogène.
    Traitement d’un champ au glyphosate au Royaume-Uni en 2014. Chafer Machinery/Flickr, CC BY (...)

    13 février 2019 par Armelle Carnet Lebeurrier Débats 18 visites
  • Mise en place d’un marché bio et local sur le campus

    Depuis avril 2016, chaque mardi entre 12h et 14h, la ferme de l’abbé rozier employant des personnes en réinsertion ets présente sur le campus pour proposer sa production de légumes bio. Un boulanger bio vient également compléter l’offre. La cible est le personnel et les étudiants.
    20 octobre 2016 par Sébastien MEHLEN Fiches pratiques 70 visites
  • Combien de fermes de 1 000 vaches pour nourrir les Français ?

    Il n’existe pas en France de fermes laitières comptant 1 000 animaux et il n’en existera peut-être jamais. L’expression « fermes des mille vaches » renvoie à la situation particulière de la plus grande exploitation laitière française située dans la Somme, qui accueille environ 850 laitières.
    Bertrand Valiorgue, Université Clermont Auvergne et Xavier Hollandts, Kedge Business School
    Mais si l’expression ne correspond à aucune réalité agricole en France, ces élevages gigantesques sont bel et bien présents dans de nombreux pays comme l’Allemagne, l’Arabie saoudite, la Nouvelle-Zélande, la Chine ou encore les États-Unis.
    L’exploitation dénommée Fair Oaks (...)

    27 février 2019 par Bertrand Valiorgue, Xavier Hollandts Débats 25 visites
  • Campus d’Avenir : les bonnes pratiques

    Avec l’exposition itinérante Campus d’Avenir, le REFEDD présente les réflexions d’étudiant.es autour de leur campus idéal et ce dans toutes les thématiques : formation, vie étudiante, immobilier, gestion, restaurant universitaire, mobilité… Pour représenter leur campus rêvé le groupe de travail est donc allé piocher des idées et initiatives bien concrètes, déjà réalisées dans certaines écoles ou universités, ou bien des associations ou autres structures publiques. Découvrez les ci-dessous !
    Transport : les bonnes pratiques L’atelier Cyclo-campus Béthune : création et gestion d’un atelier vélo, location-vente de vélos d’occasion aux étudiants et mise en place (...)

    15 novembre 2016 par Cassandre Charrier Témoignages 135 visites
  • Organic’Vallée : 55 hectares de coopération autour de la matière organique et de l’économie circulaire

    La Société Coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. d’Intérêt Collectif (SCIC SCIC Société Coopérative d’Intérêt Collectif ) Organic’Vallée, créée en 2015, est à l’origine du PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. du même nom. Inscrit sur le territoire du Pays Lauragais et l’aire urbaine métropolitaine de Toulouse, le projet est né du dénominateur commun entre acteurs du territoire : la matière organique. Organic’Vallée est la première zone française d’agro activités entièrement dédiée à la gestion (...)

    7 juin 2017 par LelaboESS Témoignages 30 visites
  • Ciné-rencontre "Foodcoop" avec Tom Boothe

    Le collectif Alternatiba Versailles, en partenariat avec Culture et Cinéma, vous propose un ciné-rencontre avec Tom Boothe pour bien commencer l’année 2017.
    La projection sera suivie d’un échange avec Tom Boothe, réalisateur de Food Coop et fondateur de La Louve à Paris.
    Nous sommes nombreux à avoir envie que le système change. Le film Food Coop nous montre des gens qui s’organisent, qui construisent quelque chose qui apparaît tellement naturel, évident, qui s’impose comme une vraie solution pour demain.
    C’est notamment l’occasion de commencer à imaginer et mettre en place un projet similaire sur Versailles Grand Parc.
    Plus d’informations et (...)

    15 janvier 2017 par LelaboESS Témoignages 55 visites
  • [Actes] Droit à une alimentation DURABLE pour tous ! des lieux pour construire la démocratie sociale

    Mardi 19 novembre 2019, un collectif d’associations et d’acteurs de la recherche, dont le Labo de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
    Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement , ont présenté à Paris des expériences de tiers lieux alimentaire à dimension sociale, créées avec les personnes précarisées et fragilisées afin qu’elles deviennent actrices des projets alimentaires locaux. Des lieux d’innovation sociale dans une perspective de démocratie et citoyenneté alimentaire pour renouveler le modèle de solidarité et inventer les métiers de demain, ceux de la transition (...)

    28 janvier 2020 par LelaboESS Témoignages 3 visites
  • Loi Égalité et Citoyenneté - restauration universitaire responsable

    La loi, adoptée en lecture définitive par l’assemblée nationale le 22 décembre 2016, dans son article 192 fixe des contraintes à la restauration collective publique de type CROUS : "Les établissements publics tels que les Crous devront introduire dans la restauration collective publique, dès 2020 (date des contrats conclus), 40 % de produits locaux, de saison, sous signe d’identification de la qualité ou provenant d’approvisionnements en circuits courts et 20 % de produits issus de l’agriculture biologique ou en (...)

    8 janvier 2017 par Gérald Majou Veille 164 visites
  • Retour sur l’édition 2017 de la Semaine Étudiante du Développement Durable !

    Du 1er au 7 avril 2017, la 5ème édition de la Semaine Étudiante du Développement Durable (SEDD) s’est déroulée dans toute la France et a permis la rencontre entre étudiant.e.s et acteurs.trices engagé.e.s dans le développement durable. Cette déclinaison étudiante de la Semaine Européenne du Développement Durable, promue par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Énergie depuis 2003, vise à valoriser les actions des associations étudiantes et à mobiliser les étudiants aux enjeux et solutions du développement durable. Avec la participation d’une centaine d’associations étudiantes dans la France entière, cet événement vise également à (...)

    13 avril 2017 par Campus Responsables Témoignages 29 visites
  • ECLOE lauréat 2016 de la catégorie « Synergies Territoriales »

    Organisés par le réseau Campus Responsables, les Trophées des campus responsables récompensent depuis 2014 les campus francophones pour leurs actions et engagements visant à intégrer le développement durable et la RSE à leurs activités. Catégorie soutenue par Bouygues Construction en 2016, « Synergies Territoriales » récompense une stratégie d’ancrage territorial mise en œuvre par un établissement. Sont considérées les actions intégrant les notions de collaboration (avec plusieurs types d’acteurs), de valorisation du patrimoine, des compétences, des innovations ; d’attractivité, d’ouverture et de stratégie d’établissement vis-à-vis de son territoire et de (...)

    28 avril 2017 par Campus Responsables Témoignages 25 visites

0 | 10 | 20 | 30

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires