Anthropocène

Articles

  • Penser l’éducation au temps de l’anthropocène : conditions de possibilités d’une culture de l’engagement

    L’entrée du monde contemporain dans l’anthropocène imposerait au monde de l’éducation de participer aux changements en cours en vue de permettre aux publics, dans leur diversité culturelle et géopolitique, de relever les défis qui en résultent. Il s’agirait alors de mettre l’école au service de la transformation sociétale au moyen d’une culture de l’engagement. Dans le monde francophone, ces changements éducatifs prennent la forme des « éducations à », ensemble de parcours éducatifs qui visent l’engagement des jeunes et le développement de compétences transversales en vue de la durabilité. Pour autant, ces éducations ne sont pas en soit la source d’une (...)

    19 décembre 2019 par Michel Briand Veille 23 visites
  • L’ESC Clermont BS et Strate Ecole de Design créent ensemble un Master of Science « Anthropocene by Design »

    L’ESC Clermont BS et Strate Ecole de Design créent à la rentrée 2020-21 un Master of Science « Anthropocene by Design », dédié à la formation de futurs acteurs de la transition climatique, économique, industrielle et sociale sur le campus de Strate dans le quartier de la Confluence à Lyon.
    Une présentation reprise de l’article de présentation sur le site de l’ESC Clermond, autorisée à but non lucratif par les mentions légales
    Pourquoi cet angle du design et de l’anthropocène
    Parce que nous ne vivons pas une simple « crise » environnementale », mais des transformations bien plus plus profondes qui signent l’entrée de notre planète dans une nouvelle époque (...)

    17 décembre 2019 par Michel Briand Veille 8 visites
  • Un pacte mondial pour l’environnement, pour quoi faire ?

    En ce début de XXIe siècle, jamais les menaces environnementales ne se sont posées de manière aussi aiguë et aussi urgente. Les plus récentes analyses laissent même entrevoir si ce n’est la finitude planétaire, tout au moins la finitude humaine. L’humanité a aujourd’hui conduit la Terre « à la limite », la faisant même sortir d’un espace de fonctionnement sécurisé.
    Une installation pour dénoncer le sort des réfugiés climatique à Dacca (Bangladesh) en 2011. Munir Uz Zaman/AFP
    Depuis la fin du XVIIIe siècle, nous sommes entrés dans « l’anthropocène », une nouvelle ère caractérisée par le fait que l’homme est devenu une force géologique majeure ; cette ère (...)

    11 juillet 2017 par Armelle Carnet Lebeurrier Débats 27 visites

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires