Scientifiques en rébellion : "j’aurais plus peur pour mon avenir si j’étais un cadre de TotalEnergies qu’un scientifique engagé"

30 janvier 2023 Témoignages 301 visites

Il y a quelques semaines, Rose Abramoff, une scientifique américaine, était licenciée après avoir arboré une banderole appelant les scientifiques à l’action, lors d’un congrès. Un choc pour ses collègues du monde entier, dont Jérôme Santolini, biochimiste, directeur de recherche au CEA et l’un des coordinateurs de "Scientifiques en rébellion", lancé en 2020 en France. Pour Novethic, il revient sur ce coup de tonnerre et explique en quoi, derrière l’image des "bons élèves", il est du devoir des scientifiques de "servir l’intérêt général".

Voir en ligne : https://www.novethic.fr/actualite/e...

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Portfolio

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires