Une recherche participative responsable : le dispositif boutique des sciences

15 octobre 2021 par Florence Ienna Fiches pratiques 50 visites
0

Description brève

Les Boutiques des sciences sont des dispositifs destinés à rapprocher le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche avec des organisations de la société civile à but non lucratif (associations, collectifs d’habitants, collectivités territoriales…) afin de « fournir un support de recherche indépendant et participatif qui répond aux préoccupations de la société civile » (http://www.livingknowledge.org/fileadmin/Dateien-Living-Knowledge/Library/Project_reports/SCIPAS_report_nr._1_2001.pdf).
L’objectif est de répondre aux problématiques posées par ces organisations qui concernent toutes les thématiques souvent en lien avec des enjeux transversaux (biodiversité, logement social, santé et soin, culture, qualité de l’air…).
Les demandes font l’objet de stages de recherche impliquant des étudiants en master, des chercheurs ainsi que les acteurs associatifs et professionnels des structures demandeuses. La Boutique des sciences se positionne en tiers veilleur et accompagnateur pour favoriser/impulser la concertation et la participation des parties prenantes au différentes étapes de la recherche.
Les Boutiques des sciences dépendent de leur contexte d’émergence et présentent donc une grande diversité en termes de thématiques abordées, d’accompagnement, de position institutionnelle ou de gouvernance.
La Boutique des sciences Université de Lille
La spécificité de la Boutique des sciences de l’Université de Lille tient dans un accompagnement basé sur les méthodologies de la recherche action participative (issu de pratiques de recherche canadiennes), pour entrer dans une démarche de co-production des connaissances. L’idée est de faire émerger des recherches contextualisées, favorables à l’action et à l’appropriation des résultats par les structures demandeuses.
En amont de la création de la Boutique des sciences de Lille, une étude de préfiguration a été réalisée en 2014-2015 piloté par un comité multi-acteur (associations, chercheurs, institutions). Une enquête sociologique en direction des étudiants, des chercheurs et des acteurs associatifs du territoire de la métropole lilloise a permis de montrer un intérêt pour le dispositif avec une demande potentielle forte. Les acteurs ont ensuite été mis au travail dans le cadre d’un atelier-scénario de deux jours pour faire émerger collectivement le projet de la Boutique des sciences (positionnement institutionnel, périmètre d’action, cadrage par le biais d’une charte).

Éléments facilitateurs pour l’initiative

Eléments facilitateurs pour une Boutique des sciences universitaire
• Portage politique du dispositif à un haut niveau (Vice-présidence universitaire)
• Adossement à la recherche (thématique de la participation/concertation ou des sciences en société ou recherche transdisciplinaire…)
• Rattachement à un service universitaire avec des moyens financiers affectés au dispositif
• Attribution de moyens humains (au moins 1 ETP)
• Formation des personnels de la Boutique des sciences (démarche de tiers veilleur, posture…) selon la méthode choisie pour l’accompagnement
• Partenariats formalisés avec des acteurs institutionnels et associatifs

Freins, difficultés rencontrées et solutions

Freins et difficultés
• Champ naissant de la recherche participative (difficulté d’appropriation par les étudiants, les chercheurs et les personnels universitaires, les salariés et les bénévoles des structures associatives)
• Temps nécessairement long de l’accompagnement pour une démarche participative
• Transversalité des problématiques posées par les acteurs de la société civile versus le fonctionnement disciplinaire de la recherche
• Temps courts des recherches effectuées avec des étudiants en master

Bilan

Après plusieurs années d’expérimentation, la Boutique des sciences de l’Université de Lille propose une démarche originale d’incubation et d’accompagnement de recherches participatives, en réponse aux demandes de la société civile. La démarche spécifique d’accompagnement est souple pour permettre une adaptation aux contextes et aux collectifs de recherche accompagnés. La nature des demandes montre que les Boutique des sciences sont une manière concrète de questionner la place d’une université au sein de son territoire.

Commentaires

En savoir plus sur la Boutique des sciences et le programme recherche participative de l’Université de Lille : https://rechercheparticipative.univ-lille.fr/
Boutique des sciences de Lyon : https://boutiquedessciences.universite-lyon.fr/
Boutique des sciences de Montpellier : https://www.mshsud.org/traitdunion

Voir en ligne : Une recherche participative responsable : le dispositif boutique des sciences

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires