Transition énergétique citoyenne : quelle place pour la sobriété ?

Lundi 29 octobre 14:30-17:30

CEDIAS - PARIS

L’urgence de la transition énergétique est désormais reconnue par tous. En France, la loi Transition Énergétique pour une Croissance Verte (TECV) de 2015 fixe des objectifs très ambitieux en la matière : division par 4 des émissions de gaz à effet de serre et division par 2 de la consommation énergétique à l’horizon 2050. En particulier, le développement des énergies renouvelables se renforce, elles deviennent de plus en plus incontournables dans le paysage énergétique de demain. De même, l’efficacité énergétique, qui concerne nos processus et nos technologies, enregistre des progrès significatifs.

Pour autant, la consommation énergétique ne suit pas l’objectif de la loi TECV. C’est que la sobriété énergétique, premier axe de la transition, avant l’efficacité et le développement des énergies renouvelables, n’est pas au rendez-vous. Comme elle vise un changement dans les comportements individuels et collectifs, elle bouscule plus profondément nos modes de vie et notre culture de la consommation. Or la transition énergétique ne réussira pas si nous ne prenons pas rapidement le virage de la sobriété.

Nous vous proposons un échange de réflexions sur le thème de la sobriété énergétique citoyenne : état des pratiques sur la sobriété énergétique, exemples de réalisations… Quelles propositions pour inscrire enfin nos modes de vie sur le chemin d’une consommation durablement plus sobre ? Quel rôle pour l’ESS ?

Cette rencontre est organisée par le Labo de l’ESS dans le cadre de son thème de travail « Transition énergétique citoyenne ».
Elle s’inscrit dans un événement en diptyque :

Quelle place pour la sobriété énergétique ? le 29 octobre de 14h30 à 17h30
Efficacité de l’énergie citoyenne : le 30 octobre de 9h30 à 11h30
La rencontre sur l’efficacité est organisée par le réseau européen des coopératives d’énergies renouvelables Rescoop et s’inscrit dans un ensemble de six ateliers à travers l’Europe. La rencontre du 30 octobre sera en anglais.

Inscription ici

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires