Séminaire Enseigner et apprendre l’agro-écologie

Jeudi 4 octobre 09:00-17:30

Toulouse-Auzeville (Campus des sciences vertes)

Contexte et objectifs
Le croisement des sciences agronomiques, de l’écologie appliquée à la gestion des agroécosystèmes, et des sciences humaines et sociales, qu’implique la transition agroécologique, pose de nouveaux défis pour répondre aux enjeux agricoles : intégrer des connaissances de différentes disciplines et produites à différentes échelles d’organisation pour agir en situation ; développer des cadres d’analyse et démarches intégrant la diversité de situations à gérer par les acteurs et permettant de construire des réponses adaptées à chaque situation ; et concevoir et mettre en œuvre des pratiques d’enseignement et d’apprentissage, qui dotent les apprenants de capacités à penser leur action en contexte, en mobilisant des savoirs et savoir-faire multiples en termes de contenus disciplinaires et des savoir-être pour construire des solutions avec une diversité d’acteurs.
Dans le champ de la formation, ces défis nécessitent dès lors de revisiter les contenus des enseignements dispensés, les modalités pédagogiques et les dispositifs de formation existants, de manière à appréhender au mieux la complexité des processus à l’œuvre. Pour autant, peu de travaux s’attardent sur les modalités pratiques de ce changement et de ses implications, alors même que de nombreuses initiatives en matière de pédagogie et d’agroécologie se développent ces dernières années.
L’objectif de ce séminaire est de promouvoir une information partagée et l’échange d’expériences pour répondre aux enjeux posés par l’agroécologie dans la formation (transversalité, pluridisciplinarité, approche systémique, pédagogies actives). Ces enjeux peuvent se décliner suivant plusieurs entrées :

  • les thématiques enseignées (agriculture, élevage, territoire, alimentation, …) ;
  • les pratiques et les dispositifs pédagogiques mis en œuvre pour aborder ces questions (enseignement numérique, dispositifs expérimentaux, projets professionnels, référentiels, …) ;
  • les publics d’apprenants : élèves, étudiants, professionnels, …

Publics concernés
Les enseignants, formateurs, responsables de formation intervenant dans le champ de l’agroécologie :
- issus de l’enseignement supérieur et de la recherche, de l’enseignement technique et d’autres structures de formation, d’appui et de conseil
- impliqués dans la formation initiale ou la formation continue
- issus de différentes disciplines : sciences agronomiques, sciences de l’environnement, sciences humaines et sociales, …

Institution : Agreenium

Contact : lynda.ihadjadene@agreenium.fr ou philippe.prevost@agreenium.

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires