Best IÉSEG Master Thesis in the field of Organizational Ethics, Social Responsibility and/or Sustainability

12 septembre 2017 par François Maon Fiches pratiques 12 visites

Description brève

En 2015, l’IESEG à travers son centre pour l’organisation responsable (ICOR) a organisé la première édition de l’Award pour le meilleur mémoire de master dans les domaines de l’organisation éthique, socialement responsable ou/et durable. Le but de cette compétition est de promouvoir le DD&RS et d’inciter les élèves à s’y intéresser de plus près.
Dans les faits, les mémoires soumis sont d’abord revus par un jury composé de 7 chercheurs membre d’ICOR qui en sélectionne 3 à 5 pour participer à la finale.
Le jury final en charge de choisir le lauréat est composé de 3 représentants d’entreprises partenaires. Afin de s’assurer d’un traitement équitable des différents mémoires proposés, 5 points d’évaluations sont définis par ICOR (caractère innovant des résultats ; Fondement théorique de la recherche ; Pertinence du choix de la méthodologie de recherche, Clarté, style et format du rendu ; Intérêt pratique).
En 2015, le projet lauréat ainsi que les 2ème et 3ème ont-été présentés lors d’une conférence organisée par ICOR (« Towards responsible business : Investing and taking action to create social value ») durant laquelle différents représentants du monde professionnel (Cci Nord de France, Leroy Merlin, Décathlon) ont aussi pris la parole.
L’auteur du projet gagnant s’est vu remettre un prix de 1000€, ainsi que 1000€ à donner à une association caritative de son choix. Les 2ème et 3ème, se sont eux partagés un prix de 1000€. Ces 3000€ ont été en parti pris en charge par la Fondation de la Catho de Lille, partenaire de l’évènement.
La deuxième édition de ce prix est déjà en cours. Pour le future, ICOR est en train de réfléchir à une possible ouverture aux autres écoles de l’Université catholique de Lille, voire de l’agglomération Lilloise en général.

Éléments facilitateurs pour l’initiative

Le premier élément ayant grandement facilité la création de ce concours, a été le soutien de la direction de l’école. En effet, l’IESEG a apporté une aide au niveau logistique, du financement, de l’administratif et de la communication. L’implication de l’école a aussi amené une crédibilité indispensable afin d’assurer l’adhésion des différentes parties prenantes (étudiants et entreprises) au projet. Le financement de la fondation de la Catho de Lille, ainsi que la proactivité des juges externes sont aussi des éléments clefs de la réussite de ce projet.

Freins, difficultés rencontrées et solutions

Les plus grandes difficultés rencontrées pour l’organisation de ce projet sont reliées à sa nouveauté. En effet, le projet manquait de visibilité et les jurés participant n’avaient pas forcément l’expérience pour juger adéquatement les mémoires soumis. Le problème de visibilité a été réglé grâce à une bonne communication de la part d’ICOR et de l’IESEG. En ce qui concerne le manque d’expérience des jurés, ils ont pu compter sur l’aide de professeurs extérieurs participant à une compétition équivalente au niveau Européen.

Bilan

Le budget total de l’édition 2015 est d’environ 5000€ avec une dizaine de projets présentés pour 3 primés. On peut aussi noter la participation de 3 acteurs externe à l’école dans le projet.
Cette édition étant la première et s’étant bien passée, on peut espérer une augmentation de l’ampleur de ce projet aussi bien en nombre de mémoires proposés, de partenaires extérieures impliqués que d’ouverture à d’autres établissements d’enseignement supérieur.

Voir en ligne : http://icor.ieseg.fr

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires