Quelle appropriation des Objectifs du développement durable par les acteurs non-étatiques français ? 1er Rapport collectif sur les ODD du Comité 21

6 juillet 2017 par Gérald Majou Veille 19 visites

Depuis 2016, la France est engagée dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030, composé de 17 Objectifs de développement durable (ODD) adoptés en 2015, et qui devront être accomplis dans les 15 prochaines années. Ces ODD renouvellent la feuille de routede Rio 1992 et l’Agenda 21 dont est issu le Comité 21. Ils
s’adressent à tous les pays et entraînent tous les acteurs, notamment non-étatiques, dans la dynamique d’un développement vertueux, pérenne et juste.
Pour Bettina Laville, Présidente du Comité 21, « leur portée universelle dessine pour le 21ème siècle les directions d’un monde connecté, qui tisse une
trame de solidarité entre les individus et les groupes ». Mais après plus d’un an de mise en œuvre, quelle est l’état d’appropriation des ODD par les
acteurs non étatiques français ?
Le Comité 21 publie aujourd’hui un rapport sur la question, fruit d’un travail collectif avec ses adhérents et partenaires.

Le rapport est disponible ci-dessous, concernant l’enseignement supérieur plus particulièrement vous retrouverez la contribution des acteurs concernés par l’ODD 4 en pages 20 et 21

Quelle appropriation des ODD par les acteurs non étatiques français (...) (PDF - 2.9 Mo)
Quelle appropriation des ODD par les acteurs non étatiques français ?

Licence : CC by-sa

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires