Initiation à la chimie à l’école maternelle des Romains à Rixheim

30 mars 2017 par Audrey Alau Fiches pratiques 14 visites

Description brève

Pour la troisième année consécutive, des élèves-ingénieurs de l’Ecole de chimie de Mulhouse s’investissent à l’école maternelle des Romains à Rixheim pour faire découvrir la chimie aux enfants de moyenne et grande sections. Cette année les ateliers sont proposés à 120 élèves issus des 7 classes de l’école.
La formation à l’ENSCMu inclue la gestion d’un projet au choix en première et deuxième années de cycle ingénieur. Depuis trois ans maintenant, des élèves de 1ère année choisissent de participer aux ateliers chimie proposés à l’école maternelle des Romains à Rixheim, encadrés par Samuel Fouchard, enseignant-chercheur à l’ENSCMu. Cette année ils sont dix à avoir choisi ce projet qui les amène à élaborer et tester des expériences adaptées au public visé, à vulgariser leur propos, à organiser leur présence matérielle et physique sur place en collaboration avec les enseignants et la directrice de l’école, Véronique Letourneur. Ils y travaillent depuis la fin 2016, assurent trois sessions dans les classes en février, mars et avril et termineront par un petit spectacle de chimie magique et la présentation d’expériences aux familles des élèves lors de la fête de l’école le 09 juin. Au programme des ateliers : la neige qui ne fond pas, la lampe à lave, la danse du vinaigre et la cuisine moléculaire... des expériences que les enfants pourront refaire chez eux grâce au livret qui leur sera remis par les élèves-ingénieurs.

Éléments facilitateurs pour l’initiative

Elle s’intègre dans le projet science dans lequel l’école des Romains s’est lancée il y a trois ans, et qui lui a valu un financement à travers le programme du Rectorat en faveur des Actions éducatives innovantes à caractère scientifique.

Bilan

Cette collaboration entre une grande école et une école maternelle a permis à l’école des Romains d’obtenir un label de l’innovation pédagogique et a été présentée par Véronique Letourneur dans le cadre de la Journée académique de l’innovation pédagogique Eduinov, le 1er février 2017 à Sélestat.

Commentaires

« Notre projet d’établissement se tourne vers les sciences, pour les apprentissages que les activités permettent mais aussi pour favoriser les activités langagières dans les classes et avec les familles. La parole de l’enfant est facilitée par les sciences. Les enfants évoquent leurs expériences, les dessinent, les intègrent dans leur cahier de sciences qui les suit jusqu’à la grande section de maternelle et ils racontent ce qu’ils ont fait à leurs parents », explique la directrice de l’école. « L’intervention de personnes extérieures, de surcroit des étudiants en blouse blanche, est aussi importante pour les enfants. Cela modifie leur environnement habituel, ils font de nouvelles rencontres et en plus, chacun ramène un objet à la maison à l’issue de la séance. Ceux qui ont déjà assisté à des ateliers en moyenne section attendent impatiemment l’atelier chimie l’année suivante ! » « C’est aussi un formidable travail d’équipe au sein de l’école », note Didier Bignossi, Conseiller pédagogique départemental Sciences, Technologie et Développement durable, qui assistait à la séance du 09 mars.

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires