Pourquoi des légumes ambulants envahissent-ils les campus universitaires ?

12 novembre 2018 par REFEDD Témoignages 11 visites

Depuis quelques mois, l’association Assiettes Végétales multiplie les actions pour faire entendre son message. L’objectif : amener les restaurants universitaires à proposer une option végétale quotidienne. Ainsi, ses membres se rendent sur les campus aux quatre coins de l’hexagone pour sensibiliser étudiants et responsables de RU à la question.

© Assiettes Végétales

 

Développer l’offre végétale des restaurants universitaires

Durant ces deux derniers mois, vous pouviez faire des rencontres bien étonnantes du côté des restaurants universitaires de France. En effet, des légumes géants s’y promenaient entre midi et deux. Loin d’errer sans but, ils tenaient une carte « Mangez-moi », et abordaient les étudiants afin de les inviter à signer pour obtenir du CROUS des options végétales complètes.

Si l’ambiance était conviviale, la démarche de ces membres de l’association Assiettes Végétales vise à s’attaquer à un enjeu beaucoup plus sérieux : le développement par les acteurs de la restauration collective d’une offre participant à la lutte contre le réchauffement climatique et au développement durable. La philosophie de l’association est de travailler avec ces acteurs et de mettre en valeur leur exemplarité. Sur ce point, elle souligne l’engagement pris par les CROUS de proposer une offre végétarienne dans tous leurs restaurants. Désormais, elle les invite à faire le pari de l’option 100% végétale : un menu éco-responsable qui serait quotidiennement proposé à toutes les étudiantes et tous les étudiants le désirant, et ce au même prix qu’un menu classique.

© Assiettes Végétales

 

Valoriser les menus responsables

L’idée défendue, c’est qu’un repas bénéfique à la planète devrait être davantage mis en avant qu’un repas dont le bilan carbone est deux à trois fois plus élevé. Des études nous informent régulièrement sur le fait que les protéines végétales sont les plus à même de lutter contre le réchauffement climatique. Alors quand certains restaurants universitaires n’en proposent même pas, ils n’incitent pas à opter pour le choix le plus respectueux. Evidemment, pour l’heure, c’est compréhensible, dans la mesure où cette transition exige un changement de culture profond. Nous rencontrons parfois des professionnels bien intentionnés, mais qui n’ont pas les connaissances nécessaires pour cuisiner végétal. On peut néanmoins espérer qu’avec la prise de conscience des CROUS survenue en 2017, ceux-ci pourront rapidement développer leur offre de manière à servir des menus optionnels 100% végétaux.

© Assiettes Végétales

 

Démocratiser l’alimentation responsable

L’autre enjeu derrière cette campagne : la démocratisation des protéines végétales. Aujourd’hui, adopter une alimentation respectueuse de la planète et répondant aux défis de notre siècle (préoccupations concernant l’obésité et les maladies cardio-vasculaires, attentes légitimes sur le bien-être animal) n’est généralement pas possible en restauration collective. Ainsi, la mission d’Assiettes Végétales est également de faire comprendre aux étudiants et responsable des CROUS que ce type d’alimentation ne doit pas être envisagé comme une démarche « catégorielle », réservée à ceux dont l’engagement personnel est particulièrement élevé. Au contraire, nous faisons en sorte que le menu végétal soit quelque chose de tout à fait banal. C’est rationnellement ce qu’il y a de mieux à faire pour s’assurer d’un avenir durable, alors nous le faisons.

Article rédigé par Tristan ROTH, Co-fondateur d’Assiettes Végétales

 

Infos complémentaires :

Contact : contact@assiettesvegetales.org

Site internet du projet

Facebook de l’asso

Cet article Pourquoi des légumes ambulants envahissent-ils les campus universitaires ? est apparu en premier sur REFEDD - RÉseau Français des Étudiants pour le Développement Durable.

Voir en ligne : http://refedd.org/asso-assiettes-ve...

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires