Construction du démonstrateur bâtiment du futur (Plateforme technologique (2017 / 2018))

21 septembre 2018 par Lafleur Fiches pratiques 16 visites
0

Description brève

Démonstrateur inauguré et en exploitation depuis le 3 mars 2017. :
2 salles contenant du mobilier mobile (chaises Steelcase)
1 creativ lab (laboratoire de créativité et d’innovation) contenant des tableaux interactifs et des tables interactives avec logiciels spécifiques développés par le CESI en partenariat avec l’université de Saclay
1 fablab dédié au prototypage électronique
Afin de permettre la massification des formations sur le domaine du smart building et du BIM , un jumeau numérique du bâtiment est développé dans le cadre du projet "FEDER IDF LaVI&Co".
Ce jumeau numérique permettra des visites virtuelles du bâtiment à destination des apprenants et permettra des simulations en perf énergétique du démonstrateur.

A travers ce bâtiment, l’école affiche la volonté de consolider son projet pédagogique et de développer l’activité d’innovation au service du territoire autour des thèmes du bâtiment intelligent (alimentation et pilotage des lumières par technologies POE - Power Over Ethernet, instrumentation, capteurs et station météo...).Des études ont été menées pour le développement des algorithmes de pilotages basés sur la théorie des jeux (gestion de paradoxes liés à la performance des usages vs la performance énergétique).

Éléments facilitateurs pour l’initiative

Acceptation de 2 projets FEDRE IDF : LaVI&Co et GPS (grid power sustainability).

Démarrage d’une thèse dédiée à la thématique en octobre 2017 financée par DEFI&CO et LaVI&Co.

Mise en place d’une alternance (RISR Orléans) pour l’administration réseau du bâtiment.

Freins, difficultés rencontrées et solutions

Rappel des difficultés rencontrées (phase construction) : Architecte de conception peu impliqué dans le projet pour le bâtiment du futur Changement d’architecte en juillet 2016, Difficultés de validation des innovations structurelles du bâtiment et des équipements smart building par le bureau de contrôle. Un an d’études et de calculs pour valider les critères expérimentaux choisis.

Phase d’exploitation : problèmes rencontrés dans le pilotage du traitement d’air. Après vérification problème résolu par le changement de logiciel de pilotage.

Bilan

Les conteneurs ont été préparés en atelier à partir d’octobre 2016, l’installation sur le site de Nanterre a démarré début décembre 2016, le bâtiment a été livré le 3 mars 2017.
Les programmes de recherche prévus sont en cours dans les délais initiaux.

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires