Pour rendre son territoire attractif et durable, Figeacteurs mise tout sur la coopération !

23 août 2018 par LelaboESS Témoignages 21 visites

Le Pôle Territorial de Coopération Économique Figeacteurs a été créé en 2015 avec la conviction que seule l’action collective peut permettre de développer l’attractivité et de répondre aux besoins du territoire. Un important travail de prospective et de gestion territoriale a montré que le territoire de Figeac risquait de manquer de salariés, de talents et de compétences d’ici 2030.

Développer l’attractivité du territoire : « Avec le PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. , ça devient possible »

Comme d’autres territoires ruraux, la zone d’emploi de Figeac est menacée : «  On a des territoires âgés avec beaucoup d’emplois que l’on a du mal à promouvoir  » explique Dominique Olivier, président du PTCE. Face à cette mise en danger du territoire, « aucune entreprise ne peut régler seule le problème, mais avec le PTCE ça devient possible » ajoute-t-il :

« J’ai trouvé ce concept passionnant. Ici, nous avons trois ou quatre entreprises de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
, mais il y a aussi plein d’entreprises de l’économie classique, dans la mécanique ou l’aéronautique. L’ESS permet de construire de la transversalité.
 »

L’association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (contrat de droit privé). L’objectif de cette convention doit avoir un but autre que le partage de bénéfices entre les parties, d’où l’appellation d’"association à but non lucratif". Figeacteurs, agréé ESUS, a donc pris à bras le corps le défi de la coopération et de la transversalité. Le PTCE est aujourd’hui un vecteur de rassemblement pour des acteurs pluriels et divers : des entreprises de l’ESS et des entreprises classiques, des centres de recherche, des collectivités et des citoyens se rencontrent pour créer, réfléchir et tenter de répondre aux besoins économiques, sociaux et environnementaux du territoire.


Des projets solidaires, attractifs et durables

La raison d’être du PTCE consiste à «  faire naître et porter des projets  » résume son président ; et les réalisations menées par Figeacteurs sont à ce jour la meilleure preuve que la coopération réussi au territoire, avec des initiatives créatrices d’emplois et de biens communs Biens communs Définitions .

Faire venir de jeunes actifs à Figeac n’est pas sans soulever quelques questions : la garde des enfants, l’accueil du conjoint, les questions de mobilité et de services à la population sont autant de critères importants pour l’attractivité d’un territoire. Une nouvelle crèche, une conciergerie, des groupements d’achat de voitures électriques, ou encore une ligne de covoiturage ont donc été créés. Un groupe de DRH travaille actuellement sur les questions d’emploi pour le conjoint. « Les entreprises seules ne peuvent pas le faire, mais en mutualisant les CV et en créant des dispositifs collectifs entre nous, on est en train d’y arriver. »

Inscrire Figeac dans la durée implique également d’investir les domaines de la transition énergétique, de l’agriculture durable et des circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts alimentaires. Des secteurs que prend en charge le PTCE, avec l’appui des pouvoirs publics et de ses structures membres comme la coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. Fermes de Figeac. Actrice du PTCE depuis 2009 autour de la transition énergétique et des circuits-court, elle participe à cette synergie qui a permis la mise en place d’une nouvelle coopérative citoyenne solaire : Figeac ENR. La coopérative participe aussi à l’approvisionnement de la restauration collective en partenariat avec l’A.P.E.A.I, une association d’aide et d’insertion pour des personnes en situation de handicap. Ensembles, elles ont mutualisé leur savoir-faire pour fournir les cantines avec des produits locaux, un bel exemple de coopération.


« Le nerf de la guerre, c’est l’animation en ingénierie »

Le président de Figeacteurs l’assure, « quand on se met autour de la table on a tout  ». Que ce soit les idées, les moyens logistiques et même « l’argent pour les projets, on sait où le trouver », mais « le nerf de la guerre, c’est l’animation en ingénierie  » explique-t-il. Le PTCE n’a pas nécessairement vocation à grossir, « ce que l’on recherche par-dessus tout ce sont les moyens de financer cette ingénierie de façon pérenne ». C’est elle qui donne toute la légitimité à Figeacteurs pour agir et mener à bien des projets multi-acteurs. « Seul nous n’avons pas la légitimité, ensemble, nous l’avons ».

Sous statut associatif, c’est grâce à ses bénévoles et à sa petite équipe de quatre salariés que Figeacteurs réalise ses missions. Pour autant, si le PTCE peut compter sur des subventions publiques et un système de cotisations annuelles des membres qui s’adapte aux moyens de chacune des structures, ce modèle économique à ses limites. « Petit à petit, on va essayer de faire soit de la prestation de service, soit générer des retours sur investissement par la prestation de services. » explique pour finir son président, qui inscrit cette stratégie dans le long terme, le temps que les projets soient rémunérateurs.


Site internet : www.figeacteurs.fr
https://www.facebook.com/figeacteurs/

© Photos de Figeacteurs (1er Forum éco-mobilité organisé en 2017 - Parcelle d’expérimentation maraîchère, valorisée par les résidents de l’APEAI - Marathon tiers lieu organisé début 2018 avec les étudiants de l’IGS Toulouse)

Voir en ligne : http://www.lelabo-ess.org/pour-rend...

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires