Vient de paraître : Rapport n°2 de l’étude « ESS et création de valeur : une approche prospective de la mesure d’impact social »

26 juin 2018 par LelaboESS Témoignages 33 visites

En 2017, le Labo de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
, la Fonda et l’Avise ont décidé de travailler ensemble sur une étude de la mesure d’impact social : aujourd’hui paraît le deuxième rapport, consacré à la reformulation et reconceptualisation de l’impact social. Le concept "chaîne de valeur élargie" y est central, à travers les nombreux exemples territoriaux présentés.

Lire le Rapport d’étude n°2 : Vers une nouvelle approche de l’impact social...

Après une première étude coordonnée par l’Avise qui s’intéressait à l’analyse des pratiques de mesure d’impact par une soixantaine d’acteurs de terrain, cette deuxième publication, portée par la Fonda, explore la notion de valeur. Elle part en effet du constat qu’il existe de nombreux guides pratiques sur l’évaluation de l’impact social, qui dispensent de précieux conseils méthodologiques aux porteurs de projets, mais peu d’entre eux s’interrogent sur les concepts qu’ils utilisent, à commencer par celui de valeur.

Le rapport reformule les enjeux à partir de l’idée de chaîne de valeur étendue, qui prend en compte par exemple les effets de l’action évaluée en termes de respect de l’environnement, de performance énergétique, de conditions humaines de production, etc. Cela permet de prendre en compte des aspects multidimensionnels, co-construits et territorialisés, et de chercher à en rendre compte. Elle permet également d’appréhender les enjeux autour de la circulation de la valeur, de son partage et de sa redistribution.

La chaîne de valeur d’un projet d’innovation sociale est analysée comme fruit d’une convention entre acteurs, dans laquelle entrent une part de "mesure experte", identifiant une valeur objectivable, une part de délibération collective, identifiant une valeur consensuelle, et une part de négociation portant sur la qualification et le partage de la valeur. Cette convention peut être considérée comme une co-construction lorsqu’elle est au service d’un projet de service commun ou de territoire.

Le rapport contient :

Lire le Rapport d’étude n°2 : Vers une nouvelle approche de l’impact social...



Ci-dessus : Chaîne d’acteurs et de contributions du projet "J’aime mes bouteilles, p.99 du Rapport

La troisième phase de l’étude prospective est pilotée par le Labo de l’ESS et porte sur les pistes d’action pour l’expérimentation. La publication sur l’ensemble de ces enjeux est prévue pour la fin de l’année 2018.

Voir en ligne : http://www.lelabo-ess.org/vient-de-...

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires