AYYA : une association qui veut renouveler l’écologie

14 mai 2018 par REFEDD Témoignages 32 visites

Elle est toute jeune et pourtant déjà suivie dans les réseaux de l’écologie : l’association AYYA débarque dans le paysage français et ambitionne de renouveler les façons de penser l’écologie.

Vers la création d’un nouvel imaginaire de l’écologie. AYYA déploie dans ses espaces de création des personnages anthropomorphes représentant les interfaces dynamiques entre nature et culture. ©AYYA – Palmyre Roigt

Pendant longtemps l’action sociale et politique a séparé les espaces de conservation et les espaces de développement humain. Ce divorce entre l’homme et les autres êtres vivants montre aujourd’hui d’importantes limites : réchauffement climatique, érosion de la biodiversité, perte de la diversité culturelle, standardisation des façons de penser et des modes de vie. Afin de dépasser ces limites, AYYA souhaite proposer de nouvelles façons de penser l’écologie en dépassant l’anthropocentrisme pour s’intéresser plus particulièrement aux interrelations qu’il existe entre les différents êtres. L’association défend l’idée que les mondes se construisent par des interrelations permanentes (entre humains d’abord, mais également entre humains et non humains) permettant à chaque être de s’émanciper : valoriser concrètement ces relations ouvre des chemins vers un monde durable et poétique.

 

Les sociétés animistes ouvrent des espaces de réflexions intéressants pour penser des politiques de développement, au Nord comme au Sud, qui créent du lien entre nature et culture. © Damien Deville

Portée par Damien Deville (anthropologue de la nature), Kady Josiane Dicko (féministe et ingénieur en environnement), Chloé Landrot (manager humanitaire), Pierre Spielewoy (anthropologue du droit) et Weilian Zhu (ingénieur en énergie), l’association AYYA s’est lancée un grand défi : travailler les liens entre nature et culture nécessite une approche systémique qui prend en compte la diversité dans les façons d’être et de penser. Les sociétés traditionnelles par exemple ont construit des systèmes d’évolution qui mélangent en permanence le sensible et la raison, contrairement au système scientifique dit « moderne » qui raisonne le monde uniquement par la rationalité. Pourtant ce sont ces mêmes sociétés qui offrent des systèmes de gouvernance innovants intégrant dans des mêmes sphères de décision les humains et les non humains. En partant de ce constat, AYYA souhaite ouvrir des voies de réflexion dans le domaine du sensible et des traditions, qu’elle juge tout aussi légitime que la science moderne en terme d’enseignements écologiques. Plus précisément, l’association souhaite déployer sa pensée à travers trois espaces de travail complémentaires :

  • Un espace « rêver » qui a pour objectif de construire un véritable imaginaire de l’écologie autour du domaine du sensible, à travers des démarches de créations artistiques et littéraires pour petits et grands (BD, vidéos, contes et nouvelles).
  • Un espace « construire » qui apporte dans l’espace public des propositions sociales novatrices pour penser et agir en faveur de coexistences harmonieuses entre nature et culture.
  •  Un espace « partager » qui propose aux acteurs publics, associatifs et privés des formations et des outils pour les accompagner dans des projets ambitieux qui rassemblent dans des mêmes espaces de développement les humains et les non humains.

 

©AYYA – Palmyre Roigt

 

Si AYYA souhaite innover au sein du débat public, elle innove également en interne : elle propose une gouvernance horizontale grâce à une structure collégiale et propose à chacun de ses membres de contribuer et de participer au développement de l’association. Après tout, AYYA rappelle que l’écologie doit se penser pour et par les collectifs.

Vous pouvez d’ores et déjà retrouver les premières productions d’AYYA sur le site internet de l’association et suivre leurs différentes actions sur les réseaux sociaux :

Site internet

Facebook 

Twitter 

Article rédigé par Damien Deville pour l’association AYYA.

Cet article AYYA : une association qui veut renouveler l’écologie est apparu en premier sur REFEDD - RÉseau Français des Étudiants pour le Développement Durable.

Voir en ligne : http://refedd.org/ayya-association-...

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires