Université de Yale : un cours sur le bonheur victime de son succès

21 février 2018 par Campus Responsables Témoignages 54 visites
300 étudiants au premier cours, quatre fois plus au suivant ! C’est un cours de la prestigieuse université de Yale, aux Etats-Unis, qui a suscité un tel engouement. Au programme ? « Psychology and the Good Life » - « la psychologie et la belle vie », en français. Laurie Santos, professeure de psychologie à l’origine de cette initiative, propose ainsi aux étudiants de comprendre les bases théoriques de la psychologie positive, mais surtout les leviers concrets pour la mettre en pratique dans la vie de tous les jours. Au menu, donc, des conseils et des bonnes habitudes à prendre pour démontrer plus de gratitude, renoncer à la procrastination, développer sa vie sociale. Et justement, si un cours de la sorte avait déjà été proposé à l’université Harvard en 2006, c’est bien la première fois qu’est abordé le sujet fondamental de l’évolution des pratiques des étudiants. 
En touchant 1 200 étudiants, soit près du quart du campus, les organisateurs du cours espèrent engranger un changement généralisé des comportements. En effet, cet enseignement a été conçu comme une réponse aux nombreux rapports alarmistes réalisés par les universités les plus prestigieuses - dont, précisément, celles de Yale et de Harvard -, témoignant de l’augmentation des cas de stress, de dépression et de troubles psychologiques chez les étudiants. Si depuis plusieurs années déjà en France et à travers le monde, des campus comme KEDGE BS ou l’emlyon bs, ont pris le parti de miser sur des programmes d’accompagnement dédiés au bien-être de leurs usagers, cette notion n’était encore que trop peu présente dans les programmes de cours. Un bel exemple d’innovation pédagogique qui change le monde ! 
 

Voir en ligne : http://www.campusresponsables.com/a...

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires