Les écoNautes accompagnent la coopération environnementale dans le bassin rennais

25 janvier 2018 par LelaboESS Témoignages 48 visites

Fondé en mai 2016 à l’initiative de quatre structures (écoorigin, RÉSO solidaire, l’École des Métiers de l’Environnement et Rennes Métropole), le PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. Les écoNautes agit dans le champ de l’économie circulaire économie circulaire Définition et de la construction durable, à travers des projets collaboratifs et innovants. Lauréat de l’appel à projet de 2015, il développe la coopération économique et sociale entre les acteurs du bassin rennais.

La coopération au service des enjeux environnementaux

Sous sa baseline « l’innovation territoriale en mouvement », les actions menées par Les écoNautes sont basées sur la coopération entre acteurs de l’économie sociale et solidaire et acteurs de l’économie « traditionnelle » autour de projets dédiés à l’économie circulaire économie circulaire Définition et à la construction durable afin de répondre aux besoins territoriaux, tout en faisant face aux enjeux environnementaux.

RÉSO solidaire, le pôle de développement de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
sur le territoire, avec écoorigin, le cluster des éco-activités, puis avec la CCI Ille et Vilaine, instaurent « une vraie coopération entre économie classique et économie sociale et solidaire, » explique Elodie Duval, chargée de la coordination technique. Elle aborde également la coopération avec l’Ecole Métiers de l’Environnement (EME) et la collectivité par le biais de Rennes Métropole, deux parties prenantes engagées dans le pôle depuis sa création.

Au-delà de ce quatuor fondateur, premier cercle de coopération qui siège dans tous les comités, Les écoNautes rassemblent également les forces vives du territoire au sein de son comité stratégique. Différentes structures qui gravitent elles aussi autour de ces enjeux : « des structures de l’insertion, de l’environnement, des start-up sur l’économie circulaire dans le champ de l’ESS, des grandes entreprises du secteur du déchet, entre autres, » détaille Elodie Duval.


Un accompagnement technique et financier

Le deuxième champ d’action du PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. , en plus de ce travail de coopération, est l’accompagnement des projets. « L’idée, c’est de laisser les structures présentes sur le territoire prendre leur place et c’est à nous de travailler pour savoir de quelle manière on peut améliorer leur offre et leur économie. » Des entretiens individuels à une facilitation d’accès aux financements, en passant par de la mise en relation partenariale et des conseils stratégiques, l’aide proposée peut varier selon les besoins du territoire et des entreprises afin de permettre la création d’une nouvelle filière, d’une nouvelle structure ou de pérenniser et développer un projet.

Pour accompagner les entreprises dans leur projet, le PTCE a également orienté une partie de son financement vers un fond d’investissement qui lui permet de développer une aide financière. Ce soutien prend la forme d’une avance remboursable, format qui nécessite encore de la pédagogie. Face à la baisse des subventions, « il faut se tourner vers d’autres choses, mais les changements de modèle économique prennent du temps, » explique Elodie Duval.


Evolution et projets du PTCE

Depuis sa création en 2016, Les écoNautes sont en mouvement pour correspondre à un environnement qui bouge. « On s’adapte pour plus de cohérence, » précise la coordinatrice technique. Une des évolutions significatives est celle de l’entrée de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Ille-et-Vilaine dans le premier cercle de mobilisation, aux côtés des structures fondatrices. « On va vers une co-animation avec la CCI » dont le réseau sera une richesse de plus pour le PTCE, explique-t-elle.

Parmi les projets réalisés, on peut compter la réhabilitation/requalification en cours de l’Hôtel Pasteur à Rennes. En partenariat avec des associations et Rennes Métropole, le PTCE assure la modélisation des travaux en vue, par exemple, de structurer et faciliter la reconversion de certains matériaux et identifier de nouveaux métiers. En lien avec le programme de Rennes Métropole « Zéro déchet, zéro gaspillage », le PTCE a aussi animé le projet Recycl’Urbain, une expérimentation sur cinq semaines d’un local mobile pour les encombrants associant plusieurs entreprises agissant dans le domaine de la gestion des déchets. Le PTCE a également soutenu la création de la ressourcerie La Belle Déchette. Enfin, le prochain projet qui bénéficiera d’un soutien est le lancement d’une nouvelle activité de réemploi de matériel informatique par l’entreprise d’insertion Ressource T.

Concernant les projets à venir, Elodie Duval précise l’ambition des écoNautes : « on voudrait mettre encore plus l’accent sur ce qui est construction durable. Aider les structures à changer d’échelle ou développer leur modèle, notamment sur les filières bois, paille, chanvre ou terre pour qu’elles puissent réagir aux commandes publiques dans les prochaines années. » Mais pour cela, il faudra que le PTCE stabilise ses financements pour 2019.

Le PTCE Les écoNautes bénéficie des soutiens de :
Bretagne active
Caisse des Dépôts
Etat
Région Bretagne
Rennes Métropole

CHIFFRES CLEFS
4 études
40 entretiens diagnostics
12 implications/représentation lors d’évènements
30 membres au sein du comité stratégique

Photos : chantier de l’hôpital Pasteur, crédits : Sophie Ricard

Voir en ligne : http://www.lelabo-ess.org/les-econa...

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires