ESS & Culture – Emmanuelle Wattier et l’Amicale de Production : une coopérative pour assumer le côté entrepreneurial

19 janvier 2018 par LelaboESS Témoignages 56 visites

Présent à notre rencontre ProspectivESS "Transitions culturelles" de novembre 2017, Profession Spectacle revient sur les principales interventions de cet événement : dans cet article, retrouvez le témoignage d’Emmanuelle Wattier, directrice de l’Amicale de production, une coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. de projets basée à Lille.


« L’Amicale de Production est une plate-forme coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. de projets vivants. nous créons et produisons des spectacles, qui vont de la pièce de plateau à la performance solo et aux installations. Notre métier est de produire et édifier des œuvres pluridisciplinaires. »

Emmanuelle Wattier commence par aborder le statut de la structure, actuellement dans un processus de transformation : « Créée à l’origine avec le statut d’association Association Définition loi 1901 (…), l’Amicale est actuellement en cours de transformation pour devenir une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC SCIC Société Coopérative d’Intérêt Collectif ). (…) Le multi-sociétariat des SCIC correspond vraiment bien à ce qu’on veut faire de l’Amicale de Production, au fait d’être producteur de nos spectacles, » et d’assumer le côté entrepreneurial.

Côté ressources financières
, « la particularité de l’Amical de Production est que nous sommes en capacité de nous autofinancer. (…) Il y a des succès, des projets qui sont encore aujourd’hui des locomotives économiques, »explique-t-elle.

Avant de poursuivre : « Nous sommes vraiment entre la production ultra subventionnée, basée sur la recherche, et la production ultra privée, qui recherche la rentabilité des spectacles. Nous avons essayé de créer une production hybride, qui vise à la fois l’expérimentation, la liberté du geste artistique, et le fait de diffuser les projets, de telle sorte qu’ils soient vus afin de faire des bénéfices. »

L’intervention d’Emmanuelle Wattier est à retrouver dans l’article de Profession Spectacle ici...
Retrouvez également les différents témoignages des intervenants présents à la rencontre dans la rubrique "On parle de nous".

Voir en ligne : http://www.lelabo-ess.org/ess-cultu...

Licence : CC by-sa

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires