Artem OCC : une conférence sur l’alliance entre créativité et développement durable

14 novembre 2017 par Gérald Majou Témoignages 46 visites

Artem OCC est une conférence académique unique en son genre qui s’inspire de l’esprit de l’Alliance Artem avec une réflexion transversale et pluridisciplinaire sur la recherche scientifique et l’apprentissage. Pour cette 2ème édition, ICN Business School a accueilli 140 enseignants-chercheurs, professionnels du monde de l’entreprise et d’organisations non-gouvernementales, artistes et doctorants en provenance de 20 pays différents pour réfléchir et progresser ensemble sur la façon dont la créativité doit être repensée afin de faire émerger des idées et des solutions concrètes à des enjeux sociétaux, environnementaux et financiers.

La CreaCtivité que revendique ICN Business School se traduit non seulement dans les enseignements, que ce soit en formation initiale ou en formation continue, mais également dans les activités de recherche de l’école. Dans le cadre de sa volonté de valoriser en continu la recherche contributive, continuer à développer son engagement sociétal, conforter sa proximité avec le monde de l’entreprise et son ancrage territorial, ICN a organisé mi-septembre à Nancy la 2ème édition de la conférence internationale Artem sur la créativité organisationnelle et le développement durable (ARTEMOCC).

Des perspectives concrètes pour répondre à un réel besoin des organisations
D’un point de vue scientifique, de nouvelles perspectives de recherche sur comment allier la créativité et le développement durable ont été retenues. Quels mécanismes et outils liés à la créativité peuvent être utilisés pour faire face aux enjeux du développement durable ? Comment les enjeux du développement durable peuvent-ils faciliter la créativité ?
Sur un plan managérial, il a été conclu que le besoin en matière de créativité se ressent de plus en plus. Les participants confirment que la valeur de la créativité est plus importante depuis que leurs organisations sont exposées à un environnement très complexe : une concurrence forte, des consommateurs imprévisibles, une mutation technologique qui avance à grands pas, des choix politiques et un système social de plus en plus exigeants. Leur pérennité dans ce contexte est tributaire de leur capacité à créer et innover pour surmonter les défis économiques, sociétaux et environnementaux.

Retour sur cet évènement d’envergure :

Artem OCC, ce sont 10 sous-thèmes de recherche dédiés à la créativité et au développement durable
Des chercheurs de 20 nationalités se sont rencontrés et ont débattu autour de thématiques telles que le design thinking, l’apprentissage expansif dans les modèles de développement durable, l’innovation transdisciplinaire et le développement durable, le management du changement face à la créativité et la durabilité, allier la créativité et le développement durable à travers le corps humain.

Artem OCC, c’est l’alignement avec les principes du développement durable de l’UNESCO
ICN Business School a eu le plaisir d’accueillir John CROWLEY, chef de section, recherche, politiques et prospective à l’UNESCO qui a partagé la vision de l’UNESCO en matière de développement durable et son lien avec la créativité et l’innovation.

Artem OCC, c’est l’atelier des professionnels
Ont participé à cet atelier un représentant de Dassault Système, Daimler, Stan Institute et Innovation Way. 4 groupes de travail ont animé cet atelier autour des cités intelligentes, l’importance de la robotique dans les centres médicaux, le concept de la restauration rapide durable et l’importance des espaces créatifs dans les entreprises tels que les studios d’innovation.

Artem OCC, c’est l’atelier des doctorants
Des doctorants venus du monde entier ont présenté l’état d’avancement de leurs projets doctoraux devant des experts. Des séances de coaching sur les politiques éditoriales et la publication dans des journaux et revues académiques leur ont été également proposées.

Artem OCC, c’est un lieu de rencontre d’artistes
Un lieu d’exposition a été réservé à des artistes afin d’apporter un regard artistique sur la créativité et le développement durable. Les participants ont ainsi pu découvrir le labyrinthe de l’artiste Caroline PAKEL, les expositions du peintre Christian CANTOS et du photographe Bastien SITTLER, ainsi que des projets de l’Ecole nationale supérieure d’art et de design de Nancy : un trophée de l’économie sociale et solidaire présenté par Nina DEFACHEL, étudiante à l’ENSAD Nancy et un projet de compostage dans les zones urbaines présenté par Aliénor MORVAN, diplômée de l’ENSAD Nancy.

Artem OCC, c’est l’engagement actif des étudiants à travers leurs projets associatifs
8 associations ont activement participé à la conférence avec la présentation de différents projets associatifs au cœur de la créativité et du développement durable : Acte Microfinance, Artem Réussite, Child’N’Fun, City’Zen, Green Touch, Latina, Mékong, Les p’tits gourmets.

L’alliance Artem en quelques mots et chiffres

Artem, c’est l’alliance, née en 1999, de 3 grandes écoles : École nationale supérieure d’art et de design de Nancy, ICN Business School et Mines Nancy, qui puise ses racines profondes dans l’histoire de l’École de Nancy. Mines Nancy a emménagé en 2012 sur un campus d’excellence de 85 000 m² en cœur de ville, quartier Blandan-Haussonville, qui accueillera l’École d’art en 2016 et ICN Business School en 2017, aux côtés de l’Institut Jean Lamour.

  • Artem, c’est 3 500 étudiants, 300 enseignants et chercheurs, 150 personnels techniques et administratifs.
  • Artem, c’est croiser les cultures en proposant aux étudiants de plonger au cœur d’enjeux et de logiques a priori éloignés de leur domaine d’excellence initial.
  • Artem (ars, artis), c’est le talent, le savoir-faire, l’habileté, l’adresse, la pratique, le métier, la science, la connaissance, la culture, les arts, les lettres, la théorie, la technique, la production...
  • Artem, c’est favoriser de nouveaux comportements, adaptés à la complexité, à la transversalité des pratiques et au besoin d’agilité, de mobilité et de réactivité de la société du 21e siècle.

Réunir créateurs, ingénieurs et managers, c’est privilégier le dialogue des cultures, c’est faire du système des savoirs le vrai facteur de compétitivité, c’est construire l’innovation avec une éthique qui fait rimer synergie et pédagogie, stratégie et empathie.

Voir en ligne : ARTEM OCC CONFERENCE

Licence : CC by-sa

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires