La Vélorution étudiante est en marche

5 novembre 2017 par REFEDD Témoignages 22 visites

Armés de gilets jaunes et de casques de vélo, les étudiant.e.s parisien.ne.s se sont donnés rendez-vous mardi 17 octobre pour faire la « vélorution » : une balade d’1h30 à vélo pour promouvoir la « mobilité active ». Retours en images sur l’événement !

Une « Véloru » quoi ? 

V-é-l-o-r-u-t-i-o-n : mélange de « vélo » et « révolution », c’est le nom donné au mouvement international né dans les années 70 et qui cherche à encourager les populations à se libérer de l’emprise des transports polluants dans les déplacements du quotidien.

Non à l’auto-moto qui envahit nos rues, nos cerveaux et nos bronches.

Oui à l’autonomie ici et maintenant.

Vélorution !*

*velorution.org

Ces évènements, qui peuvent emprunter différentes formes (déguisés, de jour, de nuit etc.), ont d’abord pour but de promouvoir la pratique du vélo en ville et la mobilité active, puis de faire pression sur les pouvoirs publics afin d’obtenir de meilleures infrastructures cyclables et réduire la place de la voiture individuelle en milieu urbain.

En effet, quand on sait que les transports sont l’une des causes principales de la pollution de l’air et d’émissions de Gaz à Effets de Serre, il est devenu urgent d’agir.

© Mathieu Zins https://www.instagram.com/mathieu_zins/

 

Découvrez notre vidéo du rassemblement « vélorutionnaire » des étudiant.e.s parisien.ne.s.

 

 

Nos conseils pour organiser votre vélorution

Qui, quand, quoi, où et comment ? On vous dit TOUT pour vélorutionner votre ville !

  • Tout d’abord, pas la peine de posséder votre propre vélo pour prendre part à ce genre de manifestation. Aujourd’hui, la plupart des grandes villes disposent de vélos en libre service : alors prenez votre Vélib’, Vélov’, VCub ou encore V’Lille et rejoignez le peloton !
  • Pendant toute la durée d’une vélorution, les cyclistes sont sur la route réservée aux automobilistes afin de se réapproprier la rue. Et plus on occupe l’espace, mieux c’est. Attention tout de même : la sécurité avant tout ! N’allez pas mettre en danger les participant.e.s.
  • En général, les vélorutions s’organisent en soirée, au moment où les voitures et motos sont les plus présentes (cela dit, on ne vous conseillera pas non plus la Place de l’Etoile en milieu de semaine à 18 heures…). Autrement dit, dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou Lille, ce n’est pas vraiment de tout repos ! Vous pouvez cependant accompagner votre cortège de musique, mégaphone, slogans bien pensés afin de dynamiser l’ambiance et couvrir le bruit des moteurs. De plus, faites attention si vous avez l’ouïe sensible car les klaxons des automobilistes en colère impatient.e.s risquent de vous accompagner une bonne partie de votre balade ! 
  • Enfin, on vous conseille vivement de déclarer votre manifestation à la préfecture de votre ville en amont afin d’organiser votre manifestation en toute légalité… et sérénité ! Pensez aussi à souscrire à une assurance qui vous couvre (votre asso ou votre collectif) en cas d’accidents d’un.e ou plusieurs participant.e.s.

Vous voilà prêt.e.s pour vélorutionner à votre tour votre ville ! 

Pour aller plus loin :

Cet article La Vélorution étudiante est en marche est apparu en premier sur REFEDD - RÉseau Français des Étudiants pour le Développement Durable.

Voir en ligne : http://refedd.org/velorution-etudia...

Licence : CC by-sa

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires