Des étudiants ingénieurs remportent Enactus France avec un doudou et une lessive révolutionnaires !

12 octobre 2017 par diplomeo Témoignages 36 visites

C’est avec deux projets d’entrepreneuriat social qu’un groupe de 24 étudiants en cinquième et dernière année d’ingénieur à l’EBI (École de biologie industrielle) de Cergy ont remporté le concours national Enactus.

Le concours Enactus : un tremplin pour ces futurs ingés !

Avant tout, revenons sur ce qu’est Enactus. « En », c’est pour engagement, « Act », c’est pour action et « Us », c’est pour nous. L’association se compose de plusieurs antennes nationales où naissent des projets sociaux et s’affirment des leaders responsables et engagés. Tous les ans, le réseau organise un concours de projets où les étudiants sont invités à présenter leurs idées d’entrepreneuriat social. D’abord, ils passent par une compétition nationale. Cette année 170 projets étaient en lice. Des services, des produits, des concepts qui ont mis plusieurs mois à voir le jour dans les labos, les salles de classe et les esprits de 1 200 étudiants.

À l’École de biologie industrielle (EBI) de Cergy, un groupe de 24 jeunes de cinquième année s’est formé et a travaillé dur, c’est le moins qu’on puisse dire ! Temps libre et vacances ont été occupés par les deux projets qu’ils ont décidé de présenter au concours Enactus. Pourquoi deux ? Tout simplement parce qu’« impossible de choisir » selon les speakeuses du groupe.

Le travail de ces futurs ingénieurs a payé puisqu’ils ont remporté, en septembre, le concours national Enactus. À la clé, pas de chèque mais la chance de participer à la finale internationale à Londres !

Après cette victoire, les porte-paroles ne le cachent pas : l’idée de faire de Mamie Cendrine et/ou Barnab’air une entreprise n’est pas exclue après l’obtention de leur diplôme d’ingénieur...

Le premier projet : une lessive 100 % naturelle

La recette est plus que simple : des cendres. C’est avec cet ingrédient que les étudiants (et surtout étudiantes, car le groupe ne compte que 3 garçons) de l’EBI ont composé une lessive totalement naturelle. L’idée : récolter la cendre produite par des entreprises comme les boulangeries ou certains pressings afin d’en faire une mélasse.

Grâce à leurs 5 années d’études en chimie, le groupe a su transformer cette matière première en un produit lavant. Son nom : Mamie Cendrine. Un clin d’œil à la recette de grand-mère utilisée pour faire naître cette lessive !

Le second projet : un doudou qui rend l’air pur

L’autre projet s’appelle Barnab’air. C’est le nom que le groupe a donné sa peluche ! Particularité du doudou : il crée une bulle d’air pur autour de l’enfant. En effet, après avoir constaté que la pollution fait partie des plus grandes causes de mortalité, touchant surtout les enfants, les étudiants ont décidé d’agir.

Ils ont donc intégré un purificateur d’air avec plusieurs filtres dans le ventre de Barnab’air. Et inutile de laisser le doudou branché pour faire fonctionner le mécanisme : il est autonome en énergie. Un compagnon idéal pour les enfants fragiles ou asthmatiques par exemple !

Voir en ligne : Lire l’interview complète sur Diplomeo

Licence : CC by-sa

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires