Amélioration du tri

8 octobre 2018 par Pierre RISSO Fiches pratiques 118 visites
0

Description brève

Depuis septembre 2017, Polytech Montpellier et l’entreprise adaptée Cap Sud Valorisation (Groupe Elise) collabore dans le cadre de la gestion des déchets pour ce qui concerne les gobelets, les bouteilles plastiques et les canettes métalliques. Plus de 20 boxes de tri ont été mis en place dans des zones identifiées comme lieux de passage privilégiés. Après chaque tournée, l’équipe d’Elise amène la collecte dans un centre de tri où l’ensemble est pesé, trié et amené vers les filières de recyclage appropriées. Un reporting trimestriel et au format PDF reprenant l’ensemble des quantités de déchets collectés ainsi que leur nature est fourni. Ce dispositif remplace le Facilotri qui avait l’inconvénient de n’être disposé qu’en un seul emplacement.

Éléments facilitateurs pour l’initiative

Entreprise locale
Bilan carbone fourni tous les trimestre suite à la récupération des déchets
Kit de communication et sensibilisation fourni

Freins, difficultés rencontrées et solutions

Coût annuel, nécessite de communiquer régulièrement auprès des usagers.

Bilan

Le certificat 2016 de CKFD : 14 Kg de Canettes, 4 Kg de bouteilles PET, 31 kg de Gobelets - 196 Kg d’émission de CO2 économisés sur l’année 2016.
Le certificat 2017 : 11 Kg de Canettes, 8 Kg de bouteilles PET, 19 kg de Gobelets - 188 Kg d’émission de CO2 économisés sur l’année 2017. Le bilan augmente sur 2018 grâce au nouveau dispositif nous sommes à 374 kg sur deux trimestres.

Commentaires

Le Facilo’Tri a été remplacé par un jeu de 22 boxes (Société Elise de l’ESS) placés au rez de chaussée et au premier étage de l’école. L’objectif est de rendre plus accessible le dépôt des déchets et d’accroitre leur volume de collecte. Nous devons améliorer la communication et la sensibilisation.

Autres partenariats locaux du même type développés par votre organisme

L’entreprise CKFD collabore avec le groupe Elise pour apporter une dimension sociale à la démarche environnementale.

Contacter l’auteur

Une initiative de l’association CIRSES avec un résau de partenaires